Publication partenaire

Mont Washington, Tuckerman Ravine en Novembre – 24 Novembre 2018

“Il est tombé 44 pouces de neige sur le mont Washington! Que dirais-tu d’aller skier Tuks le 24 ?” Comment dire non à mon ami Hughes Langis ? Il n’en fallait pas plus pour planifier la sortie, d’autant plus que la journée s’annonçait idéale avec des vents de 20 km/h, une température de -2 celsius et un beau gros soleil.

6h30 : départ de Magog en même temps que le lever du soleil. Nous passons par la 91 et la 93, puis empruntons un petit raccourci par Gorham pour finalement arriver à 9 h au Pinkham Notch.

Nous nous informons auprès des patrouilleurs pour connaître les conditions sur la montagne. Nous décidons d’aller dans Tuckerman Ravine par la Tuckerman trail et nous prenons ensuite la Headwall trail jusqu’au couloir nommé « The Chute ».

Nous avons dû se faire 1 heure de « bushwalk » pour se rendre au bas du couloir et revenir sur la Tuckerman trail.

The chute
Avec 1,5m de neige au sol, nous apercevons quelques dépôts d’avalanche. Par prudence, nous apportons notre ensemble de sécurité en avalanche. Nous attachons les crampons sous nos bottes et débutons l’ascension du couloir. À mi-chemin, nous voyons un beau plateau sécuritaire pour mettre nos skis et ainsi reprendre notre souffle.

Je laisse passer un américain devant moi pour pouvoir le filmer. Je me lance à mon tour dans cette descente mémorable. La neige est profonde, mais dure à certains endroits. Nous avons fait qu’une seule descente. Le «bushwalk» nous a demandé toute notre énergie et 1 heure de plus que les 3 heures habituelles pour parcourir cette randonnée.

Descente de la John Sherburn Ski Trail
La John Sherburn Ski Trail nous amène directement au stationnement. Pour cette période de l’année, la prudence est de mise. Il y a des obstacles tels que des roches et des petits fossés à traverser. Cependant, la piste est bien tapée et la descente est agréable. Quelle belle journée de novembre.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Gabriel Tétreault
Passionné de ski hors-piste, Gabriel se contente très peu souvent de faire les choses comme les autres. Vous le verrez rarement dans un refuge conventionnel, il préfère de loin trainer son poêle à bois et sa tente tendue au pied des montagnes pour y ériger son campement où il peut y passer plusieurs jours en autonomie complète.