VOS SPORTS:
Publication partenaire

Côtes 40-80

Cette petite station était située au cœur de la ville de Sainte-Adèle, sur la rue Émile Cochand, et à une certaine époque, elle était très populaire. On retrouve dans la littérature différents dénivelés, mais le plus réaliste est celui de 350 pieds ou 107 mètres. Selon les époques, on parle de 6 ou 7 pistes.

Des années 1928 à 1939, l’hôtel Maison Blanche opérait la station de ski qui était donc connu sous le nom de < Maison Blanche >. On peut voir sur la photo que le prix du billet pour une journée était de 50 c.

Puis en 1939, M. Tom G. Potter a acheté l’hôtel, a démoli celui-ci, et en a construit un nouveau sous le nom de Ste. Adèle Lodge. L’épinglette de cet hôtel montre que l’on offrait des activités hiver comme été. Pour ce qui est de la station de ski, elle a changé de nom pour < Côtes 40-80 >, le nom viendrait des numéros de cadastre de l’époque.

J’ai eu le grand plaisir de connaître pendant plusieurs années Théodule Huot (1917-2012), mieux connu sous le nom de Titi. On peut le voir en action sur ces 2 photos avec des skis de 205-210 cm. À son époque, il était très connu dans les Basses Laurentides.

J’ai skié cette station à la fin des années 1950, alors que le remonte-pente était une grosse corde. Nous n’avions pas le choix d’utiliser des mitaines renforcies de cuir. Une particularité de l’époque, on attachait le billet de ski avec une broche ayant un petit morceau de plomb à un bout. L’autre bout était rentré dans un petit trou, et on écrasait le plomb pour fermer l’attache.  Par la suite, la station a eu jusqu’à 3 T-Bar.

Je ne connais pas la date, mais la station de ski est devenue la propriété de la ville de Sainte-Adèle. En 2003, la ville a fermée la station pour raison de non-rentabilité.

Depuis 2015, l’endroit est devenu un centre de vélo de montagne.

Photos:

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Poulin
Skieur depuis plus de 50 ans, il a toujours aimé découvrir de nouvelles stations, ayant skié dans plus de 100 stations au Québec, dans l’Ouest canadien et en Nouvelle-Angleterre. Aujourd’hui, il préfère descendre en ligne de pente les pistes damées, mais il ne dira pas non à un peu de poudreuse!