Publication partenaire

Nouveauté gaspésienne, Le Cap Castor

17 novembre 2018 | Chronique, par Isabelle Gariépy
Photo Sarah-Maude Poirier

Dans la lancée du développement des sites de ski hors-piste au Québec, le Cap Castor entre en scène!

Entre mer et montagnes, à une dizaine de kilomètres à l’est de St-Anne-des-Monts, Cap Castor ski hors-piste, une nouvelle entreprise dans le domaine du ski de montagne, vous propose des sorties journalières guidées sur leurs lots privés.

Ce sont les propriétaires des lieux, eux-mêmes passionnés du ski hors-piste, Sarah-Maude Poirier et Dany Lévesque, qui encadrent et guident l’activité afin de procurer une expérience exceptionnelle aux amateurs de poudreuse.

Bref topo

Le domaine est vaste et comprend jusqu’à présent 2 secteurs :

  1. Pour les skieurs intermédiaires à experts, la Vallée du Ruisseau Castor offre un dénivelé de 180 à 200 mètres de pentes modérées.
  2. Réservé exclusivement aux plus aguerris, le Pic Castor avec ses 230 mètres de dénivelé saura impressionner les skieurs par sa forte pente à plus de 40 degrés.

Au total, une douzaine de pistes sont aménagées et permettent de serpenter sur des terrains variés à travers coulées, cap, champ de neige et sous-bois.

La proximité à l’estuaire du Saint-Laurent offre aussi une teinte d’exotisme gaspésien en exposant une vue imprenable sur la mer, les navires côtiers et les glaces qui y défilent.

« First track » garantie

Avec l’engouement et l’achalandage grandissant des sites de ski hors-piste, savourer de la belle neige vierge devient tout un défi à trouver !

Le Cap Castor compte parmi les destinations qui garantissent presque assurément de belles conditions d’enneigement en limitant l’accès à des groupes restreints de 2 à 8 personnes par jour. Étant privés, ils gèrent eux-mêmes leurs secteurs et leur poudreuse pour offrir aux clients les meilleures conditions dans la mesure du possible avec dame nature.

Accès rapide aux secteurs

L’approche aux versants skiables est rapide. On vous amène en motoneige jusqu’au pied des pistes, permettant ainsi de diminuer l’effort et d’optimiser le temps de glisse.

En une vingtaine de minutes, les skieurs sont déjà prêts à enfiler les peaux d’ascension. Il faut compter un peu moins d’une demi-heure de belle montée facile pour atteindre le sommet des secteurs.

Comme les montés sont courtes, il est possible pour un groupe de motivés de faire facilement de 5 à 6 descentes par jour. De quoi satisfaire les plus « crinkés »!

La pensée ZoneSki:

Le développement du site étant à ses tout débuts, le terrain de jeu ne se limitera certainement pas aux 12 pentes déjà existantes. Les guides se donnent comme belle et amusante mission de prospecter pendant l’hiver d’autres lignes et couloirs à aménager au cours de la saison pour offrir plus de diversité et plus de poudreuse….à suivre!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Isabelle Gariépy
Amoureuse de ski, de télémark et de haute-route depuis de nombreuses années, les montagnes l’hiver constituent son terrain de jeux! Ne la cherchez pas en ville, en véritable " fille de bois", le reste de l’année vous la trouverez à pêcher à la mouche ou pagayer des rivières, rouler en vélo de montagne ou escalader des parois!