Publication partenaire

Nouveautés de fédération québecoise de la montagne et de l’escalade 2017-2018

Après un départ plutôt timide lors de leur première saison, alors qu’il n’offrait que deux sites (Hereford et Maria), la FQME a pris les bouchées doubles depuis afin de rassasier les mordus de ski. 

L’an dernier, les surprises se sont multipliées. Le défunt mont St-Mathieu renaissait de ses cendres justes à temps pour la saison de ski offrant ainsi une deuxième alternative aux skieurs de la Mauricie; après avoir vu le mont Carmel également se retourner vers du ski hors-piste l’hiver précédent. Le Mont Pesaq quant à lui (Ski hors-piste Gaspé) permettait enfin aux locaux de Gaspé d’avoir quelque chose à skier dans leurs cours.

Nouveautés cette année :
Les années se suivent et se ressemblent pour la FQME! Encore une fois, cette année, le nombre de sites se multiplient. 

Parc régional Massif du sud :
Le parc régional du Massif du Sud devrait selon toute vraisemblance, avoir un nouveau domaine de ski hors-piste annexé à son parc. En effet, la FQME vient de recevoir les autorisations nécessaires afin d’aménager le secteur des ravages. Ce secteur juché à plus de 800 mètres d’altitude, est situé sur une érablière mature qui sera l’hôte d’une corvée orchestrée par une poignée de bénévoles la fin de semaine du 18 novembre prochain. Ce secteur intermédiaire avec environ 200m de dénivelé sera accessible via l’accueil du parc, offrant une distance d’approche d’environ 3 km. Avec une inclinaison moyenne de 25-30 degrés, cette destination devrait sans aucun doute ravir les skieurs de la région. Avec son altitude et sa situation géographique enviables, le parc du Massif du sud est une des régions les plus enneigées de la belle province. Si tout va bien l’ouverture devrait se faire pour l’hiver 2017-2018. 

 

Ski El Dorado :
Une deuxième destination s’ajoute également au répertoire de la FQME. Cette fois, il s’agit du ski El Dorado qui en avant surpris plus d’un l’an dernier avec l’ouverture juste à temps pour la saison du secteur rang 10 du mont d’Urban. Le site du Mont Urban est prometteur avec un sommet à plus de 800 mètres d’altitude. Encore une fois ici, la neige risque donc d’être au rendez-vous à plusieurs occasions. Pour l’instant, trois couloirs distincts ont été aménagés avec un dénivelé skiable d’environ 150 mètres. L’accès au site se fait via un stationnement situé sur le rang 10 à proximité de Chartierville. 

La phase 1 de ce projet a pour but de rendre accessible la pratique du ski hors-piste à « monsieur et madame Tout-le-Monde ». L’ouverture d’un autre sommet est actuellement à l’étude et pourrait voir le jour dès cet hiver. 

 

 

Ces deux sites seront accessibles pour tous les membres en règle de la FQME (droit d’accès journalier à prévoir pour la parc régional du Massif du sud). 

Les sites déjà existants ont également subi des transformations majeures qui ne pourraient être passés sous le silence.

Maria :
Situé sur un imposant massif, la forêt mature y est composée majoritairement de bois durs. Jadis l’exploitation acéricole (cabane à sucre) a contribué à l’établissement d’une forêt dégagée skiable. Des travaux de débroussaillage mineurs ont eu lieu pour assurer un environnement sécuritaire.

Devant le succès de l’initiative, plusieurs améliorations ont été apportées au site pour la saison 2017-2018. Un nouveau sentier d’ascension a été aménagé pour rejoindre le domaine skiable; la tente prospecteur aménagée à la mi-montagne d’un poêle à bois, a été améliorée et 3 nouvelles pistes y ont été aménagées. 

 

Ski Hereford :
Les Circuits Frontières y exploitent depuis peu un réseau de sentiers de vélo de montagne et de course. Devant le succès de ces deux activités et face à la demande croissante pour le ski hors-piste, deux versants offrant du ski de montagne ont été inaugurés pour le public à l’hiver 2015-2016.

En ce sens, deux versants distincts ont été aménagés ; le versant des Trois Dames et le versant des Piments.  Un nouveau sentier d’ascension a été mis en place afin de permettre au gens de refaire le versant des Trois Dames en boucle. 

Saint-Mathieu les Cantons :
Fermée à la fin des années 2000, la station était encore fréquentée par des skieurs, raquetteurs et motoneigistes. Le terrain a changé de mains à quelques reprises, mais à chaque occasion, les propriétaires songeaient à faire quelque chose pour améliorer la sécurité puisque l’endroit était visité; malgré le fait que les infrastructures aient été retirées et les pentes non entretenues. L’an dernier la montagne a été ré-ouverte au public après 10 ans de fermeture. Cette année, les skieurs pourront se mettre sous la dent deux nouvelles pistes et un nouveau sous-bois dans le secteur des cantons. Selon les dires des locaux, ces deux nouvelles pistes représenteront un beau défi à la clientèle avec une multitude d’obstacles naturels. 

 

Mont Carmel :
Malgré le faible dénivelé (il ne dépasse pas 80m), mais offrant une inclinaison très intéressante, les pistes ont un charme particulier et surtout, elles sont relativement belles et bien défrichées. Le domaine assez vaste, dans le sens de la longueur offre du ski hors-piste pour des skieurs de niveau intermédiaire à avancé. Cet endroit parfait pour s’initier et prendre l’air bénéficiera d’un nouveau sous-bois cette année en plus de voir plusieurs pistes s’élargir de façon considérable. Les possibilités de faire des premières traces s’en verront donc augmentées.

Ski hors-piste Gaspé, Mont Pesaq :
La prometteuse montagne avec son sommet de 440 m d’altitude, son dénivelé de 250 m, sa couverture de forêt mixte, son relief accidenté et ses obstacles naturels constitue un emplacement idéal. Une bande d’environ 1 kilomètre de long y a été défrichée à l’été 2016 en une série de corridors successifs aménagés en îlot. Au menu pour cet hiver, 5 nouvelles pistes, en plus d’améliorations aux pistes déjà existantes ainsi que l’ajout d’un refuge chauffé au sommet !

 

Vous n’êtes pas encore membre de la FQME? Il n’est pas trop tard pour vous procurer votre abonnement ici.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Marc-Antoine Brissette

Fils illégitime du défunt Prof Bof, Marc-Antoine est passionné par deux choses: la neige et la science. Lorsqu’il n’est pas sur ses skis, il passe la majorité de son temps dans son garage à confectionner des skis, des canons à neige maison ou tout autre item que la majorité des gens normaux ne croit pas possible à réaliser. Vous serez peu étonné d’apprendre que Marc-Antoine travaille dans un hôpital psychiatrique; qui se ressemble s’assemble…

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz