VOS SPORTS:
Publication partenaire

On a trouvé l’Eldorado de la poudreuse – 17 mars 2018

À 8h30, dans le petit stationnement du chemin St-Paul, près de Chartierville, le vent nous frappe le visage et nous saisit l’esprit. Nous sommes un 17 mars, et pourtant on se croirait un 17 janvier. Allons-nous s’en plaindre? Évidemment que non, surtout qu’Alain, Jean-Philippe et moi savons ce qui nous attend: une belle poudreuse digne des plus belles journées d’hiver, gracieuseté d’une semaine de neige.

Avec une température oscillant autour du -25 degrés Celsius avec le vent, nous nous empressons de nous mettre en route vers une montagne qui fait partie du domaine skiable que propose l’organisation Ski Eldorado. Au loin, on ne voit que l’ombre des montagnes frontalières qui se brouillent à travers une neige fine.

L’approche constitue une randonnée d’environ 2,5 km dans le réseau de chemins forestiers, qui nous amènent à un choix de trois descentes en sous-bois ayant un dénivelé moyen de 170 mètres. Nous sommes les premiers à passer ce matin, mais le sentier d’ascension est bien balisé.

Déjà, notre plan est clair: essayer chacune des trois descentes. Mais avant tout, pour le plaisir, nous allons faire un petit tour sur la frontière entre le Québec et le New-Hampshire…

Le vent au sommet est intense. Après avoir enlevé rapidement les peaux, on se lance pour une première descente. Le terrain n’est pas en inclinaison constante, ce qui nous permet de faire voler la poudreuse dans les endroits plus à pic et de sillonner tranquillement entre les arbres lorsque  c’est moins incliné.

Les descentes sont bien connectées avec le sentier d’ascension, ce qui rend le looping efficace.

Alain, un gars satisfait de ses descentes!

Après avoir essayé les trois descentes, on peut affirmer que le niveau de ski est de calibre intermédiaire, quoique certains pitch présentent une bonne inclinaison avec des arbres parfois serrés.

D’ailleurs, je me permets une parenthèse pour féliciter les personnes qui développent Ski Eldorado. Vraiment une belle job de déboisement et de tracé des pistes!

Me vient également une pensée : le secteur St-Paul de Ski Eldorado, avec son approche relativement courte de 2,5 km, devrait plaire à des personnes qui font de la randonnée en station ou dans des endroits près des routes, et qui veulent «se tester» en se retrouvant dans une ambiance d’isolement.

Ci-dessous, vue sur le Mont Mégantic durant la randonnée d’approche.

Nous sommes chanceux d’avoir pu découvrir le terrain dans de si belles conditions et bénéficier de descentes de poudreuse intouchée. En faisant le chemin du retour en peaux vers le stationnement, nous laissons derrière nous ce qui fut, pour nous, aujourd’hui, l’eldorado de la poudreuse!

Pour plus d’informations

Site Web: http://www.skieldoradoestrie.com/

Facebook: https://www.facebook.com/skieldoradoestrie/

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Pierre Pinsonnault
Son intérêt pour la nature et le grand air se décline en deux principales activités : le ski alpin (sa grande passion) et la randonnée en montagne. Rédacteur professionnel dans la vie de tous les jours, et prenant un malin plaisir à photographier les paysages d’hiver et les skieurs lorsqu'il pratique son sport de prédilection, Pierre aime écrire sur le ski et partager ses expériences, photos à l’appui.