Publication partenaire

Ouverture d’un quatrième secteur hors-piste au Mont-Édouard

1 octobre 2018 | Chronique, par Isabelle Gariépy
Photo Courtoisie Mont Édouard

En plus d’avoir apporté un vent de fraîcheur à ses trois secteurs de haute-route existants, la station a investi cette année plus de 130 000$ pour développer le secteur du Grand Pic, un tout nouveau secteur hors piste sur le versant sud-est du massif Laure-Gaudreault. Avec cet ajout, le Mont-Édouard souhaite devenir « le site de ski hors piste par excellence au Québec ».

Le Grand Pic: un terrain exceptionnel

Des travaux d’aménagement et de déboisement sont présentement en cours pour ouvrir un domaine skiable de niveau intermédiaire-avancé de 408 mètres de dénivelé sur un demi-kilomètre de large, tout en sous-bois!

En plus d’être un terrain exceptionnel avec une orientation favorisant les accumulations de neige, le secteur présente des structures naturelles intéressantes comme la présence de rochers, cavernes et ruisseaux à travers lesquels les skieurs pourront s’amuser.

Pour accéder au nouveau secteur, un sentier d’ascension de 1 km additionnel croise le sentier de la Grive à mi-montagne et se rend au sommet du Grand Pic. Le retour se fera par un sentier à la base, ramenant les skieurs à la Grive et ensuite aux Géants.

Une carte officielle incluant le secteur du Grand Pic et les nouveaux sentiers d’ascension devrait être disponible d’ici le début de la saison.

Un troisième refuge en construction

Aux deux refuges existants sur les secteurs de la Grive et des Géants, s’ajoutera un troisième refuge au sommet du versant du Grand Pic. Construit sur le même modèle à deux étages, il sera disponible à tous les visiteurs en journée; il sera possible de le réserver pour la nuit.

Situé à près de 900 mètres d’altitude, les aventuriers skieurs et planchistes ayant bravé l’ascension seront récompensés par une vue époustouflante à 360 degrés sur l’Acropole des Draveurs, les Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie et, par temps clair, jusqu’au fleuve St-Laurent et la plaine du lac St-Jean.

L’immense secteur du Gardien, prévu pour la saison 2019-2020

Dès la saison 2019-2020, le secteur du domaine du Gardien, totalisant 115 hectares skiables aménagés, s’ajoutera aux 4 secteurs existants. Deux nouveaux refuges seront aussi à prévoir. La station, qui a déjà en main son budget pour mettre la touche finale à son grand projet initial, offrira à terme 5 secteurs hors-piste aménagés avec cinq refuges, donnant l’accès à cinq sommets.

Selon M. Claude Boudreault, directeur de la station, avec son immense réseau hors-piste, on peut s’attendre à ce que le Mont Édouard devienne ainsi l’une des destinations de haute-route les plus importantes au Québec, dépassant ainsi ce que l’on retrouve en Gaspésie.

La pensée ZoneSki:

Restez à l’affût! On pourrait voir d’autres projets d’envergure se développer dans les prochaines années, dont certains en partenariat avec la SEPAQ et le Club Med de Charlevoix. Le projet « La Route des Hauts Sommets » est présentement à l’étude pour aménager un circuit de ski haute route qui relierait le Mont Édouard à 4 autres grands sommets de 1000 mètres du Parc des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. À suivre assurément!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Isabelle Gariépy
Amoureuse de ski, de télémark et de haute-route depuis de nombreuses années, les montagnes l’hiver constituent son terrain de jeux! Ne la cherchez pas en ville, en véritable " fille de bois", le reste de l’année vous la trouverez à pêcher à la mouche ou pagayer des rivières, rouler en vélo de montagne ou escalader des parois!