VOS SPORTS:
Publication partenaire

Owl’s Head, damé à la perfection, 7 mars 2020

Ce n’est pas un secret, la pluie plus tôt cette semaine en Estrie a gâché la belle neige que nous avons reçu auparavant. Toutefois, quand le soleil brille au mois de mars, c’est souvent bon signe pour une excellente journée de ski. De plus, les stations deviennent de mieux en mieux à entretenir les pistes après les caprices de la météo. Cela est surtout le cas à Owl’s Head. La station est toujours ouverte à 100%, cependant, je suis venu aujourd’hui pour faire les pistes damées. Les sous-bois et pistes à bosses devront attendre plus de neige ou un réchauffement des températures pour être skiable. Owl’s Head, c’est toujours un bon choix pour skier des surfaces travaillées. De plus, c’est une des stations les plus panoramiques sous un ciel bleu.

Lilly’s Leap

Mon secteur préféré à Owl’s Head est sans doute la remontée principale (Main Quad). En peu de temps, on est au sommet et on a accès à d’excellentes pistes damées comme la Colorado et la Kamikaze. Ça vaut vraiment la peine d’arriver tôt pour pouvoir laisser des premières traces sur ces pistes. De l’ouverture jusqu’à 11h, j’ai fait au-delà d’une douzaine de descentes dans ce secteur. À 11h, il n’y avait toujours aucune plaque de glace. L’équipe d’entretien d’Owls Head fait vraiment un travail remarquable.

Kamikaze

Korman’s Dive

Centennial

Colorado – damé à la perfection

Colorado – vue du sommet

Ensuite, j’ai eu l’occasion de découvrir la nouvelle chaise du Lac. Évidemment, le secteur a été raccourci un peu. Par contre, en éliminant le faux plat qui existait avant, je crois que le secteur se skie mieux maintenant que dans le passé. La nouvelle chaise, même si elle n’est pas débrayable, est presque aussi rapide que celle qu’elle a remplacé. Les pistes dans ce secteur ont été aussi bien entretenues que les autres. On ne se tanne jamais des panoramas sur la Lakeview et Upward Trail.

Upward Trail

La nouvelle chaise du Lac

Depuis l’acquisition d’Owl’s Head l’année passée, la station ne cesse de s’améliorer. On ne peut plus se plaindre du chalet, c’est maintenant un des plus beaux que j’ai vu. On ne peut plus se plaindre des vieux télésièges usés hors-fonction qui bloquaient les paysages grandioses de la station. Finalement, on ne peut surtout pas se plaindre de ce qui importe le plus, la qualité du ski. 

Vue sur Jay Peak de la piste Peak

Si vous avez la chance de visiter Owl’s Head, allez-y. Il reste amplement de neige pour une longue saison de ski de printemps.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Dale Caluori
Chanceux d’avoir grandi au cœur des montagnes des Cantons de l’Est, Dale est encore plus chanceux de pouvoir faire carrière dans cette même région. Chaque fin de semaine, été comme hiver, que ce soit en vélo ou en ski, on peut le retrouver sur une montagne. Dale est toujours à la recherche de neige et partage ses expériences sur Zone.Ski.