Publication partenaire

Que du plaisir au Mont Bélu – 10 janvier 2018

Avec son dénivelé de 175 mètres, le mont Bélu est une belle montagne familiale qui compte neuf pentes damées et cinq sous-bois. Les pentes ne sont pas reconnues pour du ski haut niveau, car elles sont relativement toutes faciles. Par contre, elles sont toutes intéressantes, car elles débouchent souvent dans une autre piste. De plus, la vue sur la Baie est magnifique. La station offre un chalet d’une grandeur respectable et il est bien entretenu, comme les pentes d’ailleurs!

Une pente que j’ai bien aimée aujourd’hui est celle complètement à l’extrémité, la Lévesque (1), qui est en fait la plus longue avec une longueur de 1250 mètres. Elle offre de beaux petits vallons et on a accès à certains sous-bois par cette piste. Il y a de la belle neige fraîche dans les sous-bois. Même en fin d’après-midi il restait encore de la belle neige à tracer. En général, le sol est mou avec de la neige fraîchement damée assez pour piquer nos bâtons et qu’ils tiennent tout seul !

Le mont Bélu est reconnu pour son parc à neige exceptionnel qui compte beaucoup de sauts et de modules. D’ailleurs, beaucoup de jeunes se rassemblent dans cette pente qui se nomme la Rasmussen (4). Même les élèves du sport-études y sont amenés avec leur enseignant.

Au niveau achalandage le stationnement était assez plein, par contre les gens étaient bien dispersés parmi les pistes. Le temps d’attente au remonte-pente à deux places était à peine 1 minute.

En bref, j’ai eu beaucoup de plaisir à skier aujourd’hui au mont Bélu et à regarder les jeunes faire les sauts. Certains sont assez impressionnants.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Catherine Lacombe
Enseignante de profession et skieuse depuis un très jeune âge, Catherine aime profiter de l'hiver et de ses nombreuses tempêtes de neige pour descendre des pentes. Toujours partante pour partir à l'aventure, sa curiosité la pousse sans cesse à découvrir de nouvelles stations. Adepte de poudreuse, elle n'est jamais bien loin des sous-bois!