VOS SPORTS:
Publication partenaire

Retour du balancier dans les cantons de l’est à Owl’s Head – 13 janvier 2018

Après le cocktail météo de la semaine dernière, c’est enfin au tour des cantons de l’est de payer la tourné! 15 centimètres sont tombés dans les 24 dernières heures et ont permis d’avoir des conditions vraiment mieux qu’espéré compte tenu de toute la pluie qu’on a reçue juste avant.

22 pistes sur 52 d’ouvertes. Le quad principal, le little quad, le tapis de la pente école et la chaise noire (Dont j’ignorais qu’elle était en fonction, je l’apprends en écrivant ces lignes après avoir consulté le site web de la station). 

Nous avons commencé notre journée en se dirigeant vers la piste Peak. Pour s’y rentre cela demande un peu de cardio pour monter la côte à droite de la chaise principale. Parfait ca réchauffe! Le fond de la piste est dur mais recouvert de petites bosses de neige molle ici et là. Très amusantes à contourner, ou à s’en servir pour se propulser.

Comme nous avions la spatule joyeuse, je propose donc de bifurquer dans la piste Standard. De mes souvenirs, un beau losange noir, rien d’extrême pour l’avoir emprunté quelques fois. Tout-ptit du haut de ses 6 pieds et de ses 18 ans tout frais a dépassé la belle-mere et s’est muni de skills encore ici insoupçonnés! Je suis très fière de le voir aller, fonceur au travers les bosses de la Standard.

Pour ma part, ce n’est pas là que j’ai garé la voiture, comment quon ski déjà? Est ou la clutch?? J’ai frappé un mur dans le plus long pitch. Mon chum et son fils bien loins en bas eux m’attendaient pendant que moi je me demandais comment j’allais descendre ca. Entre les bosses plutôt espacées ca demandait une mise à carre parfaite à cause de la glace présente à certains endroits. Les monticules de neige étant trop espacés à mon goût, je ne pouvais pas m’en servir pour me ralentir. De plus, je croise 2 zoneskieurs qui m’ont reconnu. Eh merde!

Alors j’ai enlevé mes skis et fait la marche de la honte! Mais non! J’ai descendu ca sur mes 2 skis avec un peu de d’auto-psychologie et me suis promis de me remettre dans pareille situation parce que c’est ca qu’il faut faire. C’est dans la tête que ca se passe!

Nous avons continué notre journée dans la Lilly’s leap, remonté du cote de Centenial, bref on a ratissé pas mal tout sauf le haut de la Kamikaze. Nous avons eu le plaisir de jouer dans une belle neige jusqu’à en avoir les jambes mortes en fin d’après-midi.

Ce fut une sortie qui en valu la peine. On souhaite encore plus de neige pour aider la station à augmenter son offre de pistes. Demain, il annonce petit -17, ce sera un bon moment pour vous reprendre si vous avez manqué ca!

 

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Marie-Pier Côté
Le ski est arrivé par hasard dans la vie de Marie-Pier. Afin de ne pas devenir une veuve du ski les fins de semaines d'hiver elle a chaussé ses premiers skis en décembre 2010 et ses premiers virages ne laissaient pas présager qu'elle développerait une aussi grande passion pour ce sport! Vous la trouverez contemplant le paysage entre deux virages, appareil photo à la main!