VOS SPORTS:
Publication partenaire

Revue: ski Nordica Enforcer 93

12 février 2018 | Revue d'équipement, par Pierre Bégin
Photo Bruno Lacharité

Le marché du ski s’est grandement diversifié durant les deux dernières décennies et a tendance à influencer les acheteurs à posséder deux, trois ou même quatre paires de skis. Pourtant, motivés par des critères de simplicité et d’économie, certains skieurs vont rechercher le ski qui fait tout. Le constructeur Nordica propose un modèle qui pourrait très bien satisfaire cette clientèle: le Enforcer 93.

Profil : 47 ans, 91kg, 1.76M
Expérience en ski : 42 ans
Style de ski : 50/50 piste et autre que piste, vite, agressif, virages complets.
Mes skis : Nordica Enforcer 93 / 185cm / rayon 18.5 / Fixations : Marker Griffon 13 ID.
Concurrence : Blizzard Bonafide, Volkl Kendo, Salomon QST.

 

Bruno Lacharité

 

Je dois admettre que je fais partie de cette catégorie de gens qui apprécie particulièrement la complicité d’un équipement que je connais parfaitement. Pas de compromis acceptable toutefois. Je suis un skieur d’expérience, costaud et appréciant la vitesse, les terrains accidentés et quitter le sol!

Le Enforcer s’inscrit dans la populaire catégorie « freeride » de type « all mountain ». Cette catégorie rejoint de plus en plus de skieurs de l’est voulant de la performance sur le damé, mais ne voulant pas perdre en contrôle et en plaisir dans les bosses des bords de pistes, les sous-bois et parfois la poudreuse.

La gamme Enforcer propose quatre largeurs, le 93 étant le plus étroit. Viennent ensuite les Enforcer 100, qui a fait la renommée du modèle, le 110 et le Pro (115mm au patin). Ces modèles s’adressent à une clientèle avancée à experte, qui dévale autant les pistes balisées que les versants sauvages.

Graphique: Nordica.com

Graphique: Nordica.com

Ces modèles ont tous la même construction : noyau de bois en sandwich entre deux plaques de titane (technologie « Energy 2 Titanium »). La géométrie du profil conserve une cambrure traditionnelle, mais agrémentée d’un rocker prononcé à la spatule et léger au talon: c’est la technologie « camROCK » de Nordica qui, selon la compagnie, « augmente la flottabilité, la vélocité et le manoeuvrabilité en neige molle et ainsi elle augmente significativement la facilité d’initiation de virage dans toutes les conditions »! C’est une belle description! Moi, quand le nuage de neige s’est dissipé après un brusque freinage en bas de pente je me suis plutôt exclamé : « Wow! C’est ben malade ces skis-là! »

La spatule est intéressante aussi avec encore une autre technologie probablement breveté, le  «Hammer Head Nose » sorte d’arrondi trapu rappelant la tête du requin marteau. J’ai pu expérimenter la stabilité de cette spatule dans plusieurs types de neige, de la croûte à la poudreuse et rien ne la fait bouger. C’est du solide qui écrase toute neige sur son passage. Pour le test dans la poudreuse, on parle de 10-15cm de neige pendant quelques virages seulement, mais quand même assez pour laisser présager beaucoup de joie lorsque ce sera plus profond.

En piste, le Enforcer veut aller vite. J’ai compris assez rapidement que toute cette stabilité ne demandait qu’à s’exprimer dans de grands virages appuyés. Je n’ai pas encore trouvé de limite de vitesse. C’est seulement mes limites qui me forcent à ralentir, que ce soit le feu dans les jambes ou le bon sens de ma sécurité… et surtout celle des autres! Je ne ressens aucune vibration et c’est un important critère de sélection pour moi. 

Dans les plus courts rayons et dans les bosses, ces skis offrent aussi beaucoup de satisfaction. L’acclimatation a été un peu plus longue dans ces terrains, mais tout va bien maintenant. Je peux bien serpenter dans les sous-bois de Jay Peak sans souffrir. C’est quand même un peu plus exigeant physiquement dû à la rigidité non négligeable du bois et du métal composant les Enforcer. 

Bruno Lacharité

En résumé, ce qui se dégage des Nordica Enforcer 93, c’est: polyvalence, confiance et puissance.
Les américains les décrivent comme « a total blast », les français le trouvent vachement pêchu et moi je ne regrette pas une seconde cet achat!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

REVUE

4.5
Excellent
Conclusion

Ce qui se dégage des Nordica Enforcer 93 c’est polyvalence, confiance et puissance. Les américains les décrivent comme « a total blast », les français le trouvent vachement pêchu et moi je ne regrette pas une seconde cet achat!

  • Stabilité
    5/5
  • Polyvalence
    4/5
  • Agilité (cour rayon)
    4/5
  • Virage sur les carres / carving
    5/5

À PROPOS DE L'AUTEUR

Pierre Bégin
Pierre est skieur depuis l’âge préscolaire avec un intermède planchiste pendant les années 90; sans jamais abandonner le ski qu’il pratique régulièrement surtout en Estrie. Il aime partager sa passion par le biais d’une chronique de ski autant que d'aller vite, mais s’arrête souvent pour s’assurer de ne pas manquer un saut ou un virage de poudreuse oubliée!