Publication partenaire

"))

Revue: Ski Atomic Backland Bent Chetler 2018

14 mars 2018 | Revue, par Danny Gosselin
Photo Danny Gosselin

Il y a déjà plusieurs années que je m’intéresse aux grosses montagnes. Ma passion pour le freeride m’a conduit à plusieurs reprises dans l’Ouest américain et canadien. Après avoir essayé plusieurs types de ski de poudreuse et de freeride, mon choix s’est arrêté cette année sur le Atomic Backland Bent Chetler 2018, un ski qui m’a carrément fait halluciner. Dans les prochaines lignes, je vous explique pourquoi.

Mon profil :

Âge: 40 ans
Niveau de skieur : expert
Expérience en ski alpin : 37 ans
Tempérament de skieur : agressif et toujours en quête d’adrénaline

Ski testé : Atomic Backland Bent Chetler 2018
Taille des skis : 178cm
Largeur des spatules : 142mm
Largeur au patin : 120mm
Largeur des talons : 134mm
Rayon : 17,5m

Le Backland Bent Chetler est un ski entièrement conçu et dessiné par le skieur professionnel du même nom. Bent Chetler est à la fois surfeur, fan d’escalade et pro skieur. Artiste dans l’âme, il design lui-même sont pro modèle depuis quelques années. Il transforme ces dessins en de véritables œuvres d’art sur neige !

Atomic Backland Bent Chetler 2018

Avec une dimension de 120 mm au patin, le Backland Bent Chetler est un ski pour les journées aux conditions de poudreuse intense. Combinant une construction ABS sidewall a son double Rocker (HRZN Technologie), les surfaces des spatules et des talons sont amplifiées, favorisant ainsi une meilleure portance sur la neige. De plus, avec la HRZN Technologie, la surface de contact au sol est diminuée. Ajoutez-y des fixations montées directement au centre du ski, et vous pourrez tourner ces monstres comme sur un dix cents !

Dans la « Vertigo » à Revelstoke, BC

Personnellement, je trouve qu’il s’agit du ski parfait pour les sous-bois et « bowl » avec neige profonde. J’ai eu la chance de les tester dans diverses conditions au Québec et surtout dans l’ouest. Point de vue poudreuse, c’est à Revelstoke en Colombie-Britannique que j’ai eu l’opportunité de les tester à fond en sous-bois dans une neige très profonde. J’ai vraiment adoré la sensation de douceur et de légèreté sur la neige. Malgré sa largeur, j’ai été agréablement surpris de sa maniabilité. En neige poudreuse, ce sont des skis « quick » , rapide et agile. Je n’ai eu aucune difficulté à effectuer des virages serrés entres les arbres et à haute vitesse.

Dans la « Clyde’s secret glades » à Revelstoke, BC

Et que dire des spatules… ! Un seul mot… WOW ! Les spatules ont été fabriquées en s’inspirant des surfs. Elles ont une courbe de chaque côté favorisant une meilleure initiation de virage en poudreuse. Bref, elles font comme un surf dans l’eau. Si vous êtes amateurs de « Butter spins », vous allez adorer !

Je dois avouer qu’au début, je ne comprenais pas comment un ski aussi large pouvait être à ce point maniable ! Son secret, posséder un « powder rocker » de 30/40/30, c’est-à-dire, 30% rocker spatule, 40% cambre et 30% rocker talon.

Ce n’est effectivement pas un ski pour les pistes damées ! Avec sa largeur au patin, vous ne trouverez aucun plaisir à essayer de faire du cour rayon en surface dure. À moins que votre intention soit d’entraîner vos « jambons » pour un futur Ironman ! Toutefois, vous y trouverez une stabilité exemplaire en grand rayon et à haute vitesse. En poudreuse par contre, vous serez ravis ! Vous aurez une sensation de liberté, une sensation de flottaison ultime et une certaine forme d’assurance supplémentaire lorsque vous aurez le désir de dévaler une pente de 55 degrés !

En ce qui me concerne, j’ai été conquis ! C’est un ski que j’ai trouvé puissant, performant, stable, léger pour un ski de cette largeur. Comme Atomic le mentionne, c’est un ski qui repousse les limites en freeride. Pour ma part, je les qualifierais tout simplement de bombes !

En bref, c’est un magnifique jouet destiné aux amateurs de freeride de niveau avancé et expert.

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

REVUE

4.7
Excellent
Conclusion

Ce n’est effectivement pas un ski pour les pistes damées ! Vous ne trouverez aucun plaisir à essayer de faire du cour rayon en surface dure. Toutefois, vous y trouverez une stabilité exemplaire en grand rayon et à haute vitesse. En poudreuse, vous serez ravis ! Vous aurez une sensation de liberté, une sensation de flottaison ultime et une certaine forme d’assurance supplémentaire lorsque vous aurez le désir de dévaler une pente de 55 degrés !

  • Stabilité
    5/5
  • Agilité (poudreuse)
    5/5
  • poids
    4/5

À PROPOS DE L'AUTEUR

Danny Gosselin
Ex-skieur de compétition toujours en quête d’adrénaline, Danny a probablement commencé à skier avant de parler. Fasciné par l’altitude et les grosses montagnes, ce chasseur de poudreuse ne rate jamais l’occasion de skier les derniers flocons. Caméraman de profession, les images qu'il rapporte de ses sorties témoignent de sa passion pour le ski!

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz