VOS SPORTS:
Publication partenaire

Seuls pour profiter de la neige – Val d’Irène 15 avril 2017

La saison actuelle est une saison qui passera à l’histoire pour la quantité de neige tombée et la qualité de cette dernière. Afin de prolonger un peu le plaisir, nous nous sommes rendus en Gaspésie où il reste encore une bonne épaisseur de neige pour s’amuser.

Sur les pistes un peu après 9h, on semble être les seuls sur la montagne. Le mercure est près de zéro et la neige est un peu durcie, mais la base est molle et nous ne rencontrerons aucune glace tout au long de la journée. Comme il s’agit de notre première visite ici, nous débutons par la Crête (20) et l’Acadienne (10) afin de nous familiariser avec le terrain. La neige est belle et tout de même rapide pour cette période de la saison. Les conditions ramollissent au fil du temps et après quelques descentes, les conditions se transforment en vraies conditions printanières: gros sel en vue!

Le versant Nord étant maintenant fermé pour la saison, nous concentrons nos énergies à explorer tout le terrain du versant principal. Nous enchainons les Paradeuse (4), Acrobaski (3), La Gaspésienne (23) et la Familiale (1). L’inclinaison des pistes est bonne et permet de faire de bons virages malgré les conditions qui deviennent de plus en plus collantes.

Skiant maintenant avec le groupe de ZoneSki, tous sont heureux de trouver une couverture neigeuse aussi épaisse. Il n’y a aucun endroit à découvert sur toute la montagne, nous descendons donc sans crainte d’abîmer nos équipements. Les descentes s’enchaînent, et nous sommes toujours presque seuls sur place. Il n’y a aucune attente à la chaise quadruple, seule remontée en opération aujourd’hui.

L’après-midi vient avec l’ouverture progressive des sous-bois, à notre grand bonheur. La Matapédienne (14) et la Division 32 (27) nous en donnent pour notre argent. Nous y repassons à quelques reprises afin de profiter du terrain plus technique pour nous amuser. La Gaspésie nous offre encore des sous-bois très praticables alors qu’ailleurs au Québec, il ne reste que le ski en piste d’accessible.

La journée s’achève à la fermeture, à 15h30. Tous ont passé une excellente journée et nous retournons au chalet profiter de la soirée. La station offre une belle diversité de terrains et doit être magnifique lorsqu’il y a une bordée de neige fraîche. Nous viendrons assurément essayer de nouveau la montagne en milieu d’hiver la saison prochaine.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Sarah-Anne Vidal
Avec des débuts heureux sur la petite montagne du coin, Sarah-Anne a toujours préféré la nature à la ville. Adepte de plein air de tout genre, de course à pied et de vélo, le ski est un élément central de ses hivers. Active, elle pratique le sport pour le plaisir avant la compétition; l'air pur et les grands espaces étant source de réconfort. Diplômée en art et lettres, elle sait très bien transmettre ses impressions. Suivez son parcours hivernal dans la sérénité.