VOS SPORTS:
Publication partenaire

SilverStar C-B., 8 et 9 février 2019

Lorsqu’on pense à l’Ouest canadien, on visualise l’immensité des rocheuses. SilverStar frise cette chaîne, étant situé à très haute altitude au cœur de la vallée de l’Okanagan. 65 km séparent la station de l’aéroport de Kelowna, soit environ une heure de route. Pour 25 $, on peut utiliser un transfert nous menant directement sur place.

Vue du sommet

Le village alpin de style victorien est installé à 1609 m, à la moitié de la montagne. C’est une expérience très différente à laquelle on est habitué. On a vraiment l’impression de vivre avec l’hiver et la nature. Les 9 hôtels, 18 commerces / restaurants et multiples condos gravitent autour des pistes, se fondant au décor.

Le terrain de jeu ne s’arrête pas au ski alpin. 105 km de pistes de ski de fond, randonnée pédestre, raquette, fat bike, glissade sur tube peuvent aussi divertir l’amateur de plein air. Il y a de quoi passer une semaine sans faire deux fois la même chose, c’est garanti.

Concernant le domaine alpin, on parle de plus de 3000 acres skiables ! C’est énorme et il y en a pour tous les goûts et niveaux. 4 versants distincts offrent chacun leur particularité. Le secteur hors-piste « Alder Point » répond aux chasseurs de poudreuse. Cependant, pour y avoir passé deux journées avec 15 cm de nouvelle neige, je peux confirmer qu’il n’est pas nécessaire de travailler si fort pour trouver des endroits à tracer. On parle ici de 132 pistes et 10 remontées, il n’est donc pas nécessaire d’être si créatif afin de trouver des conditions à rendre jaloux vos proches. En prime, il n’y a jamais d’attente, même un samedi ensoleillé.

Il y a des sous-bois pour tous, c’est un endroit très intéressant pour apprendre à les négocier, ou les attaquer.

Il y a des couloirs très étroits.

Il y a des autoroutes larges comme dans une grande métropolitaine.

En terme de dénivelé, le chiffre se rend à 760 m. C’est surtout le secteur Putnam Creek qui offre celui-ci, pour les autres versants, on joue entre 300 et 400 m. Le terrain est cependant tellement diversifié qu’on a l’impression d’avoir affaire à plus que ça.

La neige sèche et légère est d’une qualité incroyable. On oublie les canons de fabrication, le domaine est 100% naturel.

La remontée principale a fait peau neuve pour la saison 2018-2019, une gondole permet de monter rapidement au sommet. Chaque nacelle est d’une couleur différente, utilisant la palette diversifiée de l’image de marque de SilverStar : bleu, jaune, rouge, vert et mauve. C’est un léger détail, mais dans un paysage tout blanc, le look est splendide.

Lorsque les portes ouvrent rendu à destination, un employé prend en charge à chaque fois une paire de ski pour la remettre à son passager. Le service à la clientèle de cette station est incroyable. Une énorme majorité de son personnel provient de l’Australie. Leur accent charmant et leur désir de vivre l’hiver se transmettent dans leur comportement.

SilverStar n’est peut-être pas le premier choix pour certain lorsqu’un voyage à l’extérieur du Québec est planifié. Pourtant, il serait très mal avisé de l’écarter de l’équation. La diversité de l’offre, son personnel attachant, sa qualité incroyable de glisse et son village en font une destination incontournable pour l’escapade familiale, de couple ou entre amis. Les heures de bonheur partagées à l’extérieur s’éteignent sous une telle vue, comment ne pas être séduit ?

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jean-François Harrington
Skieur de 33 années d’expérience, le Valinouët a littéralement fait son éducation. Bonnes habitudes acquises au jeune âge, ce chasseur de neige bouillonne la veille d’une généreuse bordée. Donnez-lui le choix entre la montagne enneigée ou la plage ensoleillée, il optera pour le dénivelé boisé, vous suggérant au passage de prendre la même décision!