Publication partenaire

Skinusite du 12 janvier- Eh oui, un redoux ! Mais les carottes sont loin d’être cuites…

Modifications: Genevieve Lariviere

Le voilà, le redoux tant craint ! Mais en cet hiver d’extrêmes, serions-nous un peu alarmistes ? J’en conviens, ce n’est sans doute pas la période propice pour utiliser une skinusite. Mais, malgré les dommages visibles aux domaines skiables, les redoux font partie intégrante d’une saison de ski; il s’agit surtout de savoir comment bien s’en remettre en visant la bonne station pour le retour sur les planches.

Je laisse notre collaborateur Jacques Boissinot vous partager son opinion sur le traitement de la météo dans nos médias réguliers.

Jacques dit :

Bombe, vortex, facteur éolien, pluies diluviennes, apocalypse… Assez !!! Une arche tant qu’à y être.

La « Skinusite » des prochains jours ne devrait pas m’affecter beaucoup, malgré les différentes perturbations «asthme osphériques »

Ce qu’on lit ici de semaine en semaine reflète assez fidèlement la réalité et j’aime bien consulter la chronique. Je ne suis pas un météorologue et je n’ai pas l’intention de le devenir. Bien sûr, je consulte un ou deux sites de prédictions météo en plus de lire ici, afin de décider de quelle façon je vais me vêtir le lendemain pour la sortie que j’ai prévue. Alors, que ce soit des lanceurs d’alarmes en quête de cotes d’écoutes ou de clics sur leur site, je n’aime pas ce que je lis ou entends.

Après les bombes météo, les vortex polaires, les facteurs de refroidissement annoncés à faire peur en omettant de donner la vraie température, voilà que le terrible redoux des deux prochains jours vient s’ajouter à la liste. On amène des spécialistes près de la rivière Terrebonne pour parler du frasil, des inondations possibles et tout le reste qui vient avec. J’écoute ça et je regarde mon compte de banque évaluant la possible construction d’une arche et celle de rassembler des animaux afin d’y faire face. Oh mon dieu !!!

Si je m’en tiens à ce que j’ai vu sur quelques sites de prévisions, il y aura un redoux, comme à chaque année. Bien oui, peut-être du verglas et sûrement pas comme il y a 20 ans, mais bien comme à chaque année. Ce sera suivi, selon les régions, par des chutes de neige et même, selon les secteurs, d’une bonne quantité de neige pour skier la poudreuse. Une chose est certaine, ce n’est pas ici que vous allez lire la météo catastrophe que vous pouvez lire ou entendre ailleurs.

Jeudi et vendredi, je ne serai pas affecté par la pluie. Je vais rester chez moi si ça s’avère. Je verrai demain.

Bon ski, c’est l’hiver, pas plus, pas moins. Vous ai-je dit que j’ai en horreur la météo catastrophe?

Jacques Boissinot

Robert dit :
Les jeux sont loin d’être faits !

Que nous réserve le weekend ? La roulette tourne et tourne mais les jeux sont loin d’être faits ! Un immense système se déplace lentement d’ouest en est et va actuellement des Caraïbes au sud jusqu’au nord du Labrador. Ce système couvre plusieurs états de la côte est américaine et il affecte la Belle Province présentement, en déversant pluie et épisodes de verglas. L’air doux laissera la place à une masse d’air beaucoup plus froid. Ce refroidissement pourrait favoriser d’importantes chutes de neige dues en grande partie au fait que l’arrête du système est gorgée d’eau.

Où tombera la neige ?

Au moment de publier, la question demeure entière ! Pour le moment, les régions où les accumulations pourraient être dignes de mention se retrouvent des deux côtés du fleuve à partir du lac St-Pierre. Les deux Massifs (Charlevoix, du Sud) seront à surveiller et pourraient faire office d’épicentre d’une magnifique tempête, irradiant toutes les régions autour, dans un large rayon allant de l’Outaouais à la Gaspésie.

Tout dépendra de la trajectoire du système et du moment où la masse d’air froid entrera en action. Le jeu des prédictions est ouvert ! Spéculons entre amis ! Toutes les affirmations se valent à cette heure-ci !

Bon ski !

Robert Rousseau

Eric dit :
La déception de voir cette neige fondre est grande et partagée par nous tous. Toutefois, ne rangez pas vos skis. Cet interlude hivernal n’a rien d’inhabituel et n’annonce certainement pas la fin de l’hiver, ou la preuve hors de tout doute que le réchauffement climatique est réel (bien qu’il le soit). Les redoux en janvier sont fréquents. Que voulez-vous?

Qu’à cela ne tienne, il ne faudra pas attendre très longtemps pour panser nos plaies et retrouver le plaisir de dévaler les pentes. Un système remontant la côte Est américaine apportera des accumulations significatives de neige de l’ordre de 15 à 30 cm en plusieurs endroits. Au moment d’écrire ces lignes, toutes les stations le long et au sud de la vallée du Saint-Laurent, de Montréal à Gaspé, sont dans la mire de ce système. Seules les stations de l’Outaouais, des Laurentides et du Saguenay-Lac-St-Jean risquent de ne pas recevoir autant de neige, à moins que le système ne remonte davantage vers le nord. Dans un tel cas, les stations de l’Estrie pourraient recevoir un peu plus de grésil et moins de neige.

Quoi qu’il en soit, le temps plus froid sera au rendez-vous pour tous au cours de la prochaine semaine et permettra aux centres de faire oublier le redoux. Soyez certains, toutefois, qu’on en prévoit assurément un autre… l’année prochaine!

Éric Chatigny/Météo Laurentides
Visitez Météo Laurentides au www.meteolaurentides.com

NDLR : Toutes les stations du Québec sont fermées (à l’exception de Sutton, Val St-Come et Sainte-Marie) en ce vendredi gris et pluvieux. Prenez le temps de vérifier avant de vous rendre. Encore mieux, remettez votre sortie à demain.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Maxime Lespérance

D’abord un chasseur de tempêtes en traction intégrale, Maxime va tout de même skier dans toutes les conditions. De la piste unique ouverte en début de saison au ski sous le soleil de plomb au printemps en passant par la haute saison dans la région où les conditions seront optimales, sa saison s’étire souvent d’octobre à mai. Durant les week-ends, les jours fériés, et les congés savamment conservés et choisis, ne le cherchez pas, il est en montagne!

Publier un commentaire

1 Commentaire sur "Skinusite du 12 janvier- Eh oui, un redoux ! Mais les carottes sont loin d’être cuites…"

Me notifier des
avatar
Félix LeBlanc

Personnellement j´ai mis mes billes sur sutton demain mais arrivé à la montagne tantôt c’est une catastrophe… j’ai bien hâte que le front froid descendre jusqu’à nous pour que ça se chsnge en neige mais il va en prendre une bonne pour couvrir le bas. Le haut est encore bien rempli.
On verra à 6:00 demain matin si le pari a été fructueux. Jusqu’à présent, les modèles météo nous gâtent pas mal

wpDiscuz