Publication partenaire

Skinusite du 4 janvier, froid polaire cassé par de la neige !

Prise à Grand-Fonds, janvier 2016, Marie-Hélène Croteau

Le cadeau arrive avec un peu de retard, mais nous allons tout de même l’accepter avec bonheur! Le vortex polaire laissera enfin sa place à des chutes de neige significatives.

Robert dit :
Place à la tempête !

Les skieuses, skieurs et planchistes du centre et de l’est de la Belle Province recevront
un cadeau de plus de la part du Père Noël : selon le vieil adage qui dit que ceux qui ont été les plus sages seront les mieux récompensés, les skieuses, skieurs et planchistes Gaspésiens ont donc été très sages ! Le cadeau sera visiblement à la hauteur des attentes. !

Une véritable tempête côtière en provenance de la Floride, où il a même neigé hier soir, longe la côte est américaine et se dirige tout droit sur une bonne partie du Québec. Cette tempête peut potentiellement laisser beaucoup de neige en Gaspésie, dans le Bas St-Laurent, la Côte-Nord, la région de Chaudière-Appalaches ainsi que dans certaines localités des Cantons de l’Est.

Il faudra également surveiller certaines régions en périphérie de l’épicentre de la tempête telles que : Charlevoix, Québec, le Saguenay et Lac St-Jean, la Mauricie ainsi que le Centre du Québec, où les accumulations seront moindres mais suffisantes pour procurer des conditions de glisse agréables.

La journée de vendredi pourrait nous combler par des conditions de poudreuse géniales. Il faudra toutefois être prudent sur les routes, car les vents seront importants lors de cette tempête.

Où skier ?
Un peu partout dans la province, toutefois les stations du Mont Miller et de Val d’Irène en Gaspésie, le Mont Comi dans le Bas St-Laurent, le Massif du Sud, le Mont Gleason, le Mont Adstock, le Mont Orford et le Mont Sutton pourraient se démarquer en accumulations de neige. Cependant, il suffit que la tempête dévie quelque peu de sa trajectoire et les montagnes gagnantes pourraient être redéfinies !

Robert Rousseau

Maxime dit :
Je vous souhaite d’avoir des congés des Fêtes de cachés quelque part…

Oui car, le temps calme mais glacial des derniers jours laissera sa place à passablement d’action météorologique c’est-à-dire, des perturbations neigeuses !

Déjà, une bonne quantité de neige est attendue à partir de jeudi soir sur la majorité des régions du Québec, le point culminant étant le Bas-St-Laurent et la Gaspésie, qui ont de bonnes chances de se faire ensevelir.

Puis, il pourrait y avoir récidive dès lundi, alors qu’une autre perturbation semble se diriger à nouveau sur la plupart des régions du Québec, laissant un possible 15 cm s’ajouter aux accumulations de la première tempête.

Oui, nous sommes dans un « vrai » hiver traditionnel, ceux-ci se caractérisant par des températures froides à l’arrière des dépressions. Alors, il y aura un prix à payer afin de profiter de cette belle neige fraiche. Il faudra donc s’habiller chaudement. Aussi, comme la presque totalité des sous-bois des stations seront ouverts, ce sera les pistes à privilégier, la descente dans les bois gardant toujours son skieur plus au chaud.

Donc, n’hésitez pas. Si vous avez des congés en banque, utilisez-les. Sinon, la skinusite sera adéquate entre ce vendredi et mardi prochain.

J’ai bien l’intention de me gaver de cette belle nouvelle neige avec 3 ou 4 sorties durant cette période.

Et vous ?

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Maxime Lespérance
D'abord un chasseur de tempêtes en traction intégrale, Maxime va tout de même skier dans toutes les conditions. De la piste unique ouverte en début de saison au ski sous le soleil de plomb au printemps en passant par la haute saison dans la région où les conditions seront optimales, sa saison s'étire souvent d'octobre à mai. Durant les week-ends, les jours fériés, et les congés savamment conservés et choisis, ne le cherchez pas, il est en montagne!