VOS SPORTS:
Publication partenaire

Soleil, T-Shirt et crème solaire à La Réserve – 15 avril 2017

Nous arrivons à la montagne vers 9h ce matin. Nous sommes pratiquement les seuls à la station. Il y a un tarif spécial de $20 taxes incluses pour tous aujourd’hui!

La plupart des pistes principales sont encores ouvertes. Toute la journée se déroule au dessus du point de congélation avec un magnifique soleil très chaud. Après le lunch il fera même jusqu’à +18C. C’est le temps d’enlever les manteaux de ski et de continuer les descentes en T-shirt. D’ailleurs, je ne me rappelle pas d’avoir skié en T-shirt dans d’aussi belles conditions. Une sensation que tout skieur devrait vivre au moins une fois!

Le haut de la Chute Libre et de la Pirouette étaient encore skiables!

La Court Rayon était toute en bosses!

Encore beaucoup de neige dans la partie supérieure très inclinée de La Luge.

Un membre de notre groupe de skieurs avait oublié un morceau de vêtement à la maison… merci à l’équipe de la station de nous avoir prêté ce qu’il nous manquait! La journée fut sauvée!

C’était la dernière journée de ski de la saison à La Réserve… et quelle belle journée sportive ce fut!

Ci-haut: Dans la Court Rayon, un rare découvert parmi les bosses bien molles.

Ci-haut: Les parties centrales de la Chute Libre et de la Pirouette.

Ci-haut: Le bas de la Pirouette.

Ci-haut: À partir du sommet, on se lance dans la Gueymard.

Ci-haut: La Gueymard, juste avant de rejoindre la Familiale, un peu plus bas. Ce point de vue est très particulier et caractéristique à la station… il y a habituellement beaucoup d’action à cet endroit précis… mais aujourd’hui c’était assez calme.

Ci-haut: LaPirouette.

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

David Lemieux
Skieur autodidacte depuis le début des années 80, il slalome les stations en solo, entre amis ou en famille en quête de pur plaisir. Amateur de premières traces, il est habituellement sur les pistes de bonne heure pour savourer les meilleures descentes de la journée : "Rien ne sert de courir; il faut partir à point!"