VOS SPORTS:
Publication partenaire

Sommet Saint-Sauveur – Mercredi 13 février 2019

Les montagnes des Laurentides ont assurément été gâtées par cette belle tempête qui a laissé en 24h près de 60 cm de neige au total sur son passage dans la région (source MSSI) mais elles n’ont pas été les seules; tous les Québécois qui devaient être à l’école aujourd’hui aussi! Et j’en suis, car le cégep dans lequel je travaille était fermé! Alors sur les pistes, petits et grands, on était fous comme des enfants.

Depuis quelques années, les tempêtes s’invitent les mercredis, un beau cadeau de nombril de semaine. Je dis ça juste parce que ma comparse en snow n’a même pas besoin de prétexter une skinusite, ça arrive toujours son jour de congé. Pensez-y, le mercredi!

On sort l’auto de son igloo juste après 7h, la route se fait très bien en étant prudent puisque beaucoup de gens sont restés chez eux. À l’ouverture à 9h, on s’active vers la remontée Atomic, la seule ouverte en ce début de journée un peu magique. On voit déjà descendre les premiers traceurs qui hurlent leur joie! Vite, vite, nous aussi, nous aussi!!

On dirait qu’il y a du monde, mais pas tant; c’est juste que l’Atomic sera le seul télésiège ouvert pendant un moment; vers 10h30, le télésiège de la Flèche suivra et vers 11h, celui de la côte 71.  La raison? Les chaises sont ensevelies sous la neige à la base et au sommet et ne peuvent pas tourner. Il faut donc laisser le temps à l’équipe de leur creuser un chemin! Celui de l’Étoile restera fermé.

On découvre aussi des sous-bois qu’on n’avait jamais vraiment remarqués sur ce mont; il leur faut un bel enneigement pour en profiter pleinement. Même avec ce qui est tombé, on racle la glace tout en dessous.

Plusieurs d’entre ces fous chasseurs de tempêtes ne s’arrêtent pas là. Avant l’ouverture complète du domaine, quitte à marcher pour revenir vers l’Atomic, ils font leurs traces dans d’autres pistes. Vers 11h donc, ahhhh, on peut prendre un peu plus nos aises!

En mi-journée, je remarque que pas mal de traceurs s’en sont allés et que les familles, les lève-tard, ceux qui ont pris le temps de déneiger ou qui ont laissé le temps aux déneigeuses de passer, arrivent. Et sur les pistes, la poudreuse profonde laisse tranquillement place à de belles grosses bosses molles! C’est sportif! On s’est un peu habitués à avoir froid ces derniers temps, je m’étais bien trop habillée. La météo annonce un -8 degrés ressenti le matin et en après-midi, il ne fait pas beaucoup en dessous de zéro. On est vraiment bien et le vent est complètement tombé. La neige nous accompagnera toute la journée cependant.

Dans les Laurentides, les conditions pour les jours à venir vont demeurer magnifiques. Vendredi, près de 10 cm additionnels sont attendus avec des températures douces et la fin de semaine, il ne fera à priori pas très froid; un petit soleil risque même de se montrer.

Cette année, pour les amoureux de la neige, Valentin (le 14) a embarqué Gilbert (le 13) et Claude (le 15) avec lui, et peut-être même d’autres amis Saints! Auquel se vouer, je vous laisse en décider… L’hiver est bien là, et malgré quelques caprices, on est choyés!

Bon ski, et n’oubliez pas les étirements, ça chauffe les cuisses!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Cécile Hernu
Cécile est originaire des Alpes et a grandi sur des skis! Elle adore l'hiver et profite de son temps libre pour parcourir les pistes du Québec et d'ailleurs en ski ou en snowboard. Elle baigne dans le monde de l'éducation et adore le voyage et les cultures étrangères. L'écriture et le ski sont ses deux grandes passions!