VOS SPORTS:
Publication partenaire

Squaw Valley, CA 4 avril – Une vraie montagne pour experts

Squaw Valley est une des montagnes dont j’ai entendu parler au fil des ans par plusieurs skieurs experts. Tantôt on me parle du secteur KT-22, des pistes expertes, des chutes, des années exceptionnelles où la station reçoit beaucoup de neige, etc. Aujourd’hui était le moment tant attendu de découvrir cette station. L’altitude étant comparable à celle de Northstar, nous avions droit à une météo digne des meilleures journées de ski de printemps.

D’entrée de jeu, ici aussi, on parle d’une année record côté précipitations. Après certaines tempêtes, on a pu voir circuler des images de télésièges enfouis sous la neige notamment.

La station est constituée d’un bol principal accessible par une gondole et un téléférique de calibre intermédiaire et expert mais surtout du fameux secteur KT-22, accessible directement à la base de la montagne.

Ce télésiège donne accès à un dénivelé de 540m comptant parmi les pistes les plus à pic de la station, des chutes, des caps de roche à sauter. Voici les « fingers » de Squaw, un classique:

Évidemment, il manque un peu de neige pour les sauter tous mais nous avons quand même pu faire le premier:

Nose, une piste orientée plein sud qui était ramollie à notre arrivée:

Tamara’s, une crête avec des petits couloirs:

Le domaine skiable ne se limite évidemment pas à ce secteur. Complètement à l’opposé de la station, le secteur « Granite Chief » offre des sous-bois très intéressants, vastes entre les pins centenaires. Attention aux crevasses par contre!

Sun Bowl, accessible par le « Headwall Express », un bol très large moyennement à pic:

Vers 14h30, le soleil a commencé à ramollir les pistes du « backside » du KT-22, vu ici du téléférique:

De retour donc dans ce secteur. Ici, ce sont les plus belles descentes de la journée qui nous attendaient. Des pistes de 40-50 degrés comme « Chute 75 »:

Des couloirs extrêmes comme « Moseley’s »:

L’angle à mi-piste:

Et finalement, en skiant sur une corniche, on a accès à « West Face Alternates », une série d’entrées étroites donnant sur cette belle piste à pic:

Ah oui, on voit effectivement le Lac Tahoe du sommet mais j’avais d’autres intérêts sur cette montagne que les paysages féériques aujourd’hui! J’étais ici pour skier!

Il y a tellement de neige sur la montagne que la station a annoncé qu’elle sera en opération jusqu’au 4 juillet. L’hiver est même loin d’être fini ici en Californie, on annonce même une tempête de neige qui pourra laisser jusqu’à 5 pieds de neige (130cm) d’ici à dimanche prochain.

Bon ski!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Julien V Francoeur
En ski, Julien est un adepte de la doctrine « avoir le bon outil pour faire la bonne job »; il est donc l'heureux propriétaire d'une quincaillerie assez élaborée de paires de ski. Il ne sort jamais sans traîner au moins deux paires de skis, histoire de viser toujours le ski parfait pour toute condition donnée, y compris les imprévus!