VOS SPORTS:
Publication partenaire

Station Touristique Stoneham, des bulles pour les fêtes, 22 décembre 2019

On se doit de l’admettre, le début de saison n’est pas de tout repos pour la station au nord de Québec. Problème avec la remontée La Tempête Express, autre menace de grève (à la même période qu’en 2018), … Bref, on entend beaucoup de bruits pour les premières semaines d’activité !

Bien honnêtement, ce qui nous intéresse vraiment, c’est le domaine jouable une fois sur place. Avouez qu’il semble bien, non ?

La Gonnet

Heureusement pour nous, la fameuse chaise avec bulle est réparée depuis vendredi midi. Voilà une bonne chose de faite. Procédons donc à l’inverse pour le décompte du terrain accessible: seul le secteur des 40 est manquant à l’appel. La Grande Virée est en court d’enneigement.

Ceci nous donne 15 pistes d’ouvertes sur 41 desservies par 5 remontées, ce qui est suffisant pour se promener d’un secteur à l’autre sans tomber dans la répétition. Le billet de demi-journée est réduit de 15%, alors pendant 3 heures, on peut se divertir à un prix raisonnable.

Nouvellement accessible, Les Cantons et La Laurentienne étaient de loin les plus belles à naviguer, même à 15h ! Il fallait vraiment chercher pour trouver le fond. La neige est vraiment d’une belle qualité.

La Laurentienne

C’était différent pour la Blondeau, où la glace était généreuse en après-midi. Les autres pistes difficiles comme Jacques-Cartier ou Tewkesbury ne sont pas ouvertes, il faut encore patienter. Aucun sous-bois n’est accessible évidemment, la neige venue des hauteurs du ciel se fait rare. N’empêche, ce qui est skiable est sous couverture complète, même cet entonnoir:

Photo Jacques Boissinot

La période des fêtes est l’excuse parfaite pour sortir en famille, apprendre un nouveau sport ou simplement profiter de l’air frais.

Stoneham offre toutes ces options. L’énorme village alpin n’attend que vous.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jean-François Harrington
Skieur de 33 années d’expérience, le Valinouët a littéralement fait son éducation. Bonnes habitudes acquises au jeune âge, ce chasseur de neige bouillonne la veille d’une généreuse bordée. Donnez-lui le choix entre la montagne enneigée ou la plage ensoleillée, il optera pour le dénivelé boisé, vous suggérant au passage de prendre la même décision!