VOS SPORTS:
Publication partenaire

Stoneham, première dans la région de Québec, 22 novembre 2019

Soirée d’ouverture à Stoneham; première dans la région de Québec!

À mon départ de la Côte de Beaupré pour aller visiter la station de Stoneham et être présent pour l’ouverture il pleuvait et j’étais vraiment indécis… Qu’à cela ne tienne, c’était la soirée d’ouverture et je voulais être présent.

En cours de route, heureusement, la pluie s’est estompée pour faire place à une faible neige. À mon arrivée, je m’attendais à voir plus de va-et-vient dans le stationnement et dans le chalet principal. Peu de personnes attendaient à la billetterie et tout se déroulait bien même s’il y avait une petite file d’attente au comptoir intérieure. La saison de ski débute officiellement dès 16h, et ce, pour tout le week-end 25% de rabais est offert à la billetterie.

On annonce cinq pistes ouvertes; Le Petit Champlain (piste 8) qui se termine dans le bas de La Rock’n Roll (piste 4B) où un parc est aménagé avec différents modules. Le bas de La Gonnet (piste 7) reste fermé présentement. Il y a La Bon Vivant (piste 1B), Les Pionniers (piste 2) et la Harfang des neiges (piste 3). Les autres années, La Gonnet ouvre aussi  dans les premières semaines.

La 1b et la 2 avaient une surface durcie et très ferme.  Par contre la 8 avait une belle surface de glisse, une granuleuse bien damée pour ce début de saison. Ce soir, j’ai skié principalement Le Petit Champlain (8) pour terminer dans La Rock’n Roll (4B) bas, et ce, à quelques reprises. J’ai beaucoup apprécié mes descentes, mais attention en début d’année, il faut y aller lentement et s’assurer de bien se positionner centré au-dessus de nos bottes ! Les premiers virages doivent s’exécuter tout en douceur.

L’équipe d’enneigement a fait un très bon travail.  Les bords de piste où il y avait moins de neige étaient bien indiqués par des piquets. Le bas de la Rock’n Roll avec le parc était la section la plus populaire ce soir. J’ai bien apprécié ma sortie malgré le fait que mes skis n’étaient pas trop aiguisés.  J’ai renoué avec mon plaisir de glisse.

À mon départ, l’achalandage avait quelque peu augmenté.

Bon ski 🙂

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Harold Giguère
Cet enseignant en monde contemporain, économie et moniteur de ski est un passionné de la glisse bien affirmé: après les heures de classe, de préparation et de correction, il met son temps libre à profit pour dévaler les pistes de ski dans la région de Québec. Pédagogue, il aura toujours un conseil pour les skieurs qui le côtoient!