VOS SPORTS:
Publication partenaire

Stowe – Toujours impressionnant – 19 mars 2017

Si certains n’ont pas été capables de sortir hier, ils n’avaient pas à s’inquiéter, car aujourd’hui a été une copie de la veille – que du soleil, un ciel bleu et des pistes entièrement couvertes de neige! J’ai été assez chanceux aujourd’hui de skier une des plus grosses stations de l’Est – Stowe Mountain Resort. Après les 60+ centimètres de neige qui est tombée cette semaine, la station offrait 100 % de son domaine skiable.

À ce temps-ci de l’hiver, c’est impossible d’ignorer la beauté des pistes damées lors de l’ouverture. Surtout à Stowe, où l’on peut trouver plusieurs des plus belles pistes damées n’importe où — Hayride, Nosedive, Perry Merrill, etc. La liste est longue! Il faut arriver tôt, le FourRunner Quad ouvre à 7 h 30, et la gondole à 8 h 30. Ceux qui se réveillent tôt sont récompensés par des descentes palpitantes sur de la neige damée à perfection!

Hayride:

Nosedive:

Perry Merrill:

Gondolier:

Vers 11 h, la neige a ramolli pour rendre les sous-bois et pistes à bosses plus plaisantes à skier. La couverture demeure excellente partout. Stowe ne pardonne pas toutefois! Après plusieurs longues descentes dans le bois où les bosses, les genoux n’ont pas beaucoup de repos. Les télésièges vous remontent au sommet rapidement!

Goat:

Starr:

National:

Smugglers:

Au maximum, l’attente au FourRunner Quad était environ 6-7 minutes vers 11 h. La gondole avait une attente de 2-3 minutes à certains moments. Le mont Spruce n’avait aucune attente. Même avec l’achalandage modéré, mon ami et moi avons été capables de faire 25 descentes!  Stowe est toujours un endroit spécial à skier. Le village et la station sont en parfaite harmonie – un exemple à suivre pour plusieurs autres destinations.

La station sera ouverte jusqu’à Pâques au minimum.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Dale Caluori
Chanceux d’avoir grandi au cœur des montagnes des Cantons de l’Est, Dale est encore plus chanceux de pouvoir faire carrière dans cette même région. Chaque fin de semaine, été comme hiver, que ce soit en vélo ou en ski, on peut le retrouver sur une montagne. Dale est toujours à la recherche de neige et partage ses expériences sur Zone.Ski.