VOS SPORTS:
Publication partenaire

Sugarbush, Tout pour plaire, 6 mars 2020

Après avoir visité la plus grande station de l’est hier (statistiquement parlant), j’ai eu l’occasion de visiter la station qui est possiblement la plus grandiose : Sugarbush ! Réparti sur deux secteurs de montagne distincts à travers 6 versants, le tout relié par un quadruple à haute vitesse bidirectionnel, Sugarbush offre le plus vaste domaine skiable dans l’est selon moi. Malheureusement, la météo des dernières journées a limité un peu le choix de pistes. Les 111 pistes de la station demeurent toujours ouvertes. Cependant, la croûte laissée par la pluie et le regel m’ont gardé majoritairement sur les pistes damées.

Joe’s Cruiser

Heureusement, une station de la taille de Sugarbush offre également une excellente variété de pistes damées. Pour profiter pleinement de ma journée, je me suis stationné au chalet Mont Ellen. Ici, la remontée Green Mountain Express ouvre à 8 h – une heure plus tôt que les autres. Même si l’achalandage n’était pas un problème aujourd’hui sur les deux versants, le secteur Mont Ellen est particulièrement tranquille. Si vous arrivez à 8 h, vous vous sentirez comme si on avait ouvert la station juste pour vous. De plus, les remontées principales au Mont Ellen sont à haute vitesse. On peut faire plusieurs descentes en peu de temps, le tout sur un des plus longs dénivelés dans l’est.

Elbow

 

Cliffs

Rim Run

À 10 h, la remontée Slide Brook Express ouvre. Cette remontée unique ne dessert pas de terrain skiable, mais sert plutôt à relier les deux secteurs de Sugarbush. On peut la prendre dans les deux directions. 

Slide Brook Express – direction sud

Une fois arrivé au secteur sud de Sugarbush, la tranquillité du Mont Ellen est un peu perdue. C’est ici qu’on s’aperçoit que nous sommes dans une station importante. Toutefois, on y retrouve aussi plus de variété dans les pistes offertes. Aujourd’hui, les pistes avec une orientation sud, celles desservies par les remontées Gâte House et North Lynx, avaient une surface printanière. Celles sous les chaises Super Bravo et Heaven’s Gate étaient toujours en mode hiver. Comme boni, la température douce et le soleil qui est sorti ont également donné l’occasion de faire quelques descentes au versant Castlerock. Ici, les pistes sont laissées dans leur état naturel. La météo a permis à la neige de ramollir vers 11 h.

Conditions printanières sur le versant North Lynx

Quelques pistes au versant Castlerock étaient plus tendres vers 11 h

En après-midi, je suis retourné au Mont Ellen pour manger et terminer ma journée de ski. Le chalet est de style classique et rustique, j’aime beaucoup. Quant au ski, même en après-midi, les surfaces ne sont pas devenues glacées. Il y a peu de skieurs au Mont Ellen, mais la montagne est grosse. Si vous visitez Sugarbush, je vous suggère de ne pas oublier ce secteur. 

Le chalet du Mont Ellen

Ma remontée préférée à Sugarbush : la North Ridge Express

La saison prochaine, Sugarbush sera accessible sans restrictions avec le fameux abonnement Ikon. Sugarbush, en combinaison avec Tremblant (aussi sur l’abonnement Ikon), sera une option très difficile à ignorer pour les skieurs de la région montréalaise. À vous de découvrir cette station grandiose !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Dale Caluori
Chanceux d’avoir grandi au cœur des montagnes des Cantons de l’Est, Dale est encore plus chanceux de pouvoir faire carrière dans cette même région. Chaque fin de semaine, été comme hiver, que ce soit en vélo ou en ski, on peut le retrouver sur une montagne. Dale est toujours à la recherche de neige et partage ses expériences sur Zone.Ski.