VOS SPORTS:
Publication partenaire

Suicide Six

LES INDICES DE ZONESKI | POURQUOI CET INDICE ?

À PROPOS DE LA STATION

À première vue, lorsque l’on prend connaissance du nom de cette station «Suicide Six», le nom peut nous faire croire qu’il s’agit d’un lieu rempli de caps de roches et de pistes extrêmes, mais ce n’est pas tout à fait le cas. En fait, elle consiste plutôt en une belle montagne familiale, locale, de la région de Woodstock au Vermont.

Pour faire une courte parenthèse, pour bien comprendre son nom, une capsule historique citant un extrait de leur site internet s’impose: «Suicide Six est l’un des domaines skiables les plus anciens des États-Unis. En guise de remontée, à ce moment, l’une des premières cordes de remorquage de l’Amérique a été introduite à Woodstock en 1934. Ceci a fait en sorte que l’essor de la popularité de ski alpin s’est largement développé.»  Il faut donc noter, pour cette époque, que le degré d’inclinaison de pente que l’on retrouve actuellement sous le télésiège pouvait paraître «suicidaire».

Bien située, à quelques kilomètres de la jonction des autoroutes 89 et 91, c’est au détour d’une route de campagne que son flanc blanc vous fera face. À partir du stationnement, on traverse une rampe qui enjambe un petit ruisseau et nous conduit directement au chalet.

Une fois rendu sur son large perron, un constat général nous apparaît: les infrastructures sont très jolies, bien entretenues et accueillantes tout comme le personnel qui y œuvre. À l’intérieur, le chalet est très confortable, fonctionnel et surtout chaleureux avec son foyer central. Il est aussi décoré avec goût grâce à des artefacts qui ont marqué l’histoire de la station vermontoise depuis son ouverture.

En ce qui a trait au domaine skiable sur une base globale, le degré d’inclinaison de pente et de type de pistes y est très diversifié, pour sa taille modeste. On y retrouve alors un peu de tout et ceci lui confère son charme. En commençant par l’extrême gauche, il y a tout d’abord le secteur destiné aux novices. La pente école y est parfaite pour l’apprentissage, mais ce qui attire notre attention est la présence d’un J-Bar. Ce dernier a été construit par l’entreprise américaine Borvig et ses perches faites de tuyaux moulés, en font un téléski des plus original.

Maintenant lorsque l’on se dirige de plus en plus vers la droite, il y a deuxièmement, le secteur du télésiège double 1600′. Il est caractérisé par ses entrelacements de pistes sinueuses au travers de pistes bordées de conifères. On y retrouve du terrain doux destiné aux débutants, ainsi que le parc à neige.

Toujours un peu plus à droite, il y a troisièmement, le secteur central qui est dominé par la très inclinée piste « The Face», le mur central qui surplombe la vallée. Il y a aussi une belle piste à bosses et deux jolis sous-bois.

Pour la saison 2016-2017, le télésiège double de ce secteur a été remplacé par un tout nouveau télésiège quadruple, qui est plus rapide et plus confortable. Le prix de ce télésiège est de 1 500 000 $ US. Cet investissement important a été rendu possible grâce à une subvention du Laurance S. Rockefeller Fund.

Quatrièmement, à l’extrême droite du domaine, c’est le royaume du réseau des pistes intermédiaires qui forme des méandres. C’est l’endroit parfait pour descendre tranquillement au travers d’une forêt composée de pruches.

Finalement, tout en arrière du sommet, il est possible de skier le Gully, qui est un mini bol que l’on peut descendre dans toute sa largeur. Ce secteur est très panoramique, radieux et lumineux et ce, surtout vers le coup de midi.

Pour conclure, Suicide Six est une belle station familiale très authentique où l’on retrouve un peu de tout.

Par Dominique Lambert

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

LES SERVICES EN DÉTAILS

LE BAR: Un bar offre une sélection de bières en fut ou en bouteilles, des spiritueux, ainsi que des repas style pub
LA CAFÉTERIA: Des repas complets, ainsi qu'un service de casse-croûte vous sont offerts au chalet de la base.

À PROXIMITÉ | VISITES & ACTIVITÉS

À quelques kilomètres plus au sud de Suicide Six, se situe la charmante petite municipalité de Woodstock. Elle est traversée par sa rue principale qui regorge de commerces de tous les genres, alors que sur une autre rue qui lui est perpendiculaire, nous en retrouvons quelques autres. Bien localisée à distances intéressantes de grands «resorts» tel Okemo, Woodstock dispose des infrastructures qui peuvent plaire à tous les touristes. À cet effet, il vous est offert une gamme composée de: marché d’alimentation, stations services, restaurants, pubs, bars, auberges, hôtel, motel, etc. Quand vous aurez un temps libre, prenez quelques instants pour marcher le long de la rivière Ottauquechee.

PHOTOS DE LA STATION

STATISTIQUES

- Dénivelé skiable : 200 mètres
- Nombre de pistes de jour : 24
- Nombre de pistes de soir : 0
- Nombre de sous-bois : 2

20% 40% 20% 20%

- Nombre de remontées : 3 *
* Gondoles : 0
* Télésièges débrayables : 0
* Télésièges fixes : 2
* T-Ski / T-Bar : 1
* Tapis magiques: 0
* Fils à neige: 0

Reportages sur les remontées avec Remontées Mécaniques.NET DÉTAILS

- Indice sur le travail des pistes:
Travail soigné des pistes, 60% avec neige artificielle

- Indice sur l'achalandage:
Achalandage modéré, station régionale

LES PLUS

– Bon degré inclinaison de pente
– Type de pistes diversifiées
– Bon entretien des infrastructures
– Décor très pittoresque
– Historique de la station mis en valeur

LES MOINS

– Dénivelé limité
– Manque de défis

CARTE DES PISTES

COORDONNÉES

Suicide Six, 247 Stage Rd, South Rd, South Pomfret, Vermont, 05067 - 1888 338-2745 | SITE INTERNET | DIRECTIONS