VOS SPORTS:
Publication partenaire

Sutton-Les avantages et inconvénients du ski de printemps -2 avril 2018

  • Nombre de pistes ouvertes : 56/60
  • Nombre de remontées ouvertes: 5/9
  • Un petit conseil? Si vous arrivez lorsque la température est en haut de zéro, les conditions deviennent franchement intéressantes et la neige croutée laisse place à une belle neige granuleuse.
  • Ma piste coup de cœur : Pour ma part, c’est dans la piste Sutton-Ik qu’on pouvait retrouver les plus belles conditions.
  • Indice de plaisir : J’ai été réellement impressionné pour un 2 avril, même si la majorité des sous-bois étaient difficilement skiables.
  • La condition des pistes : La surface était très dure, on pouvait retrouver de la glace à quelques endroits, mais quelques pistes étaient très bien.

Quand le mois d’avril se pointe le bout du nez et que la neige commence à disparaitre tranquillement, cela veut dire que nous sommes maintenant rendus au ski de printemps. Voici donc les avantages et les inconvénients de ce type de ski suite à cette magnifique journée à Sutton.

Le désavantage/conditions des pistes

Il ne faut pas se le cacher, les chaudes températures amènent une fonte de la neige ce qui entraîne un durcissement sur les pistes. La neige devient alors très croûteuse et plus difficilement skiable. Toutefois, lorsque la température et le soleil se mettent de la partie, la neige devient alors plus molle, granuleuse et intéressante.

Les avantages

Pour ma part, la température clémente est le plus gros avantage du ski de printemps. Descendre avec le manteau ouvert ou simplement prendre le temps de se faire bronzer au soleil est une expérience que nous ne pouvons pas faire assez souvent dans une saison. La surface de la neige est parfaite pour faire du beau carving à assez grande vitesse et nous pouvons retrouver une ambiance festive sur la montagne.

Suite des avantages

Ensuite, il y a beaucoup moins de personnes sur la montagne ce qui fait qu’il n’y a pas d’attente pour le remonte-pente et on peut avoir une place de stationnement de premier choix même en arrivant 30 minutes après l’ouverture. Sur les pistes il est possible de faire le même constat, il y a assez de place pour pratiquer ses longs virages en s.

 

Mon après-ski

Pour terminer ma journée, je suis allé déguster une excellente bière à la brasserie Sutton Brouërie.

À tous les lecteurs de Zone Ski, bonne glisse 🙂

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Pierre-Olivier Lemaire
Ce planchiste a eu la piqûre pour ce sport il y a un peu plus de 5 ans. Lorsque tout le monde profite de l’été et des terrasses, il rêve à la poudreuse et attend l’hiver avec une impatience déconcertante. Son défi est de trouver les plus beaux sous-bois du Québec ainsi que les meilleurs endroits pour profiter pleinement de l’après-ski... suivez-le pour un hiver emballant!