VOS SPORTS:
Publication partenaire

Tremblant, 13 avril 2019

La quintessence

Le ski de printemps est un peu comme les jours de poudreuse. On en rêve longtemps, mais ça reste quand même marginal. En effet, qui n’est pas à la bonne place au bon moment rentre bredouille. Dites-vous que le chroniqueur est à la bonne place au bon moment aujourd’hui. Sa journée de printemps quintessentielle, il l’a! Tous les astres (surtout le soleil) sont parfaitement alignés pour la célébration. Il fait chaud, la neige est ultra abondante et molle, presque tout le terrain est accessible (incluant les sous-bois), aucune zone n’est à découvert et une foule excitée se dandine le gluteus maximus sur la musqiue du DJ en plein air au sommet. J’ai les jambes mortes, mais l’âme ressuscitée.

Impressionnante couverture

Il y a tant de neige! Ne vous fiez pas à ce que vous voyez en ville et autour. La couverture neigeuse est parfaite et totale. Je compte sur les doigts d’une main les minuscules zones exposées. Seul le versant Edge est fermé. Il y a donc une grande variété de pistes accessibles. Les sous-bois sont absolument parfaits. Quand la neige devient vraiment molle, en fin de matinée, les skis collent et ralentissent la descente. Je skie de 8:30 à 15:30, heureux comme un poussin de Pâques fraîchement sorti de sa coquille. Je ne suis pas seul; nous sommes en effet des centaines et des centaines à faire la queue pour remonter et remettre ça.

…rien n’est éternel

La saison achève, c’est vrai. La fermeture officielle est prévue pour le 22 avril. Demain, le dimanche 14 avril, promet d’être une autre journée de bonheur printanier. Il faut vous y rendre. Votre tondeuse attendra. Dans le versant Soleil, des flancs rocheux en bordure de piste montrent des signes d’essoufflement. En effet, la neige commence à y faire défaut. Le soleil fait son oeuvre; cependant, les pistes demeurent blanches. Alors, je me répète: Go! Je rentre à la maison avec le sentiment d’avoir vécu une de ces journées mémorables dont je me souviendrai longtemps.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Patrick Teasdale
Patrick Teasdale aime beaucoup jouer dehors. Télémarkeur depuis longtemps, il explore maintenant les possibilités du ski de randonnée alpine. Il troque volontiers sa pagaie groenlandaise ou ses skis pour une tasse d'excellent thé vert japonais. Un brin poète et idéaliste, il ne demande qu'à être émerveillé par une trouée de lumière, un chant d'oiseau ou une lame de neige. Il aime soigner ses chroniques et ses photos.