VOS SPORTS:
Publication partenaire

Un bel après-midi à Olympia, 25 janvier 2017

En arrivant à la station vers 11h00, je m’attendais à être seul, mais il y avait plusieurs mordus comme moi, pour aller skier après le « cocktail » météo d’hier.  Pourtant, il y avait une trentaine de voitures dans le stationnement. La tentation de skier était forte, après avoir vu sur le site de la station que les sous-bois étaient ouverts.

Les statistiques de la journée :

Comme j’ai dit précédemment, il y avait plusieurs skieurs sur la montagne mais l’affluence aux remontées mécaniques était plutôt faible grâce aux deux remontées mécaniques en opérations. La chaise de « A » était fermée…  La température était confortable.  Il y a eu un épisode moins agréable d’une vingtaine de minutes avec un mélange de pluie, verglas et de neige. La station avait 30 pistes ouvertes sur 37. Les conditions de ski sur les pistes étaient très belles. Bravo à la station pour le travail des dameuses !

Ma sortie en photos :

Quelques skieurs dans le haut de la « Innsbruck »

La pluie au loin…

La piste « Tignes »

Quelques skieurs dans le haut de la « Cortina »

Les sous-bois :

Depuis la saison passée, je désirais visiter la station pour ses nombreux sous-bois.  Mon collègue chroniqueur Robert (Heureux en ski sur le forum) avait fait de nombreux rapports portant sur les différents sous-bois de la station. Durant la nuit, une nouvelle neige est venue recouvrir la surface durcie, les sous-bois étaient skiables… 🙂  Après une bonne tempête, les sous-bois devraient être encore plus beaux.

Pour terminer, c’était une belle sortie de ski à Olympia. J’étais heureux d’avoir pris le temps d’aller skier après la mauvaise température.  Merci à la station d’avoir bien travaillé les pistes !

Bon ski ! 🙂

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Frédéric Surprenant
Diplômé en arpentage et topographie, Frédéric assouvit sa passion pour le ski dès l'apparition des premiers flocons fabriqués, jusqu'à la fonte presque complète de la neige en station. Même en saison estivale, il arpente les réseaux sociaux à la recherche de nouvelles fraîches sur l'industrie du ski au Québec. Suivez ses topos en saison!