Publication partenaire

Un garçon de 5 ans tombe en bas d’un télésiège samedi.

Mont-Lac-Vert, Hébertville

Le jeune planchiste était avec sa mère lorsqu’il a fait une chute d’environ six mètres alors qu’il était installé dans le télésiège du Mont-Lac-Vert à Hébertville au Lac-St-Jean. Selon ce qui a été rapporté par Radio-Canada, l’incident s’est produit vers 16h samedi. Les patrouilleurs de la station l’on rapidement pris en charge et selon les dernières nouvelles, le jeune garçon ne serait pas gravement blessé.

Photo Jean-Sebastien De Maria

La directrice générale de la station, Sandra Fortin, a rapidement réagit. « Nous sommes sincèrement désolés de l’incident et nous espérons vraiment que le petit skieur pourra se rétablir rapidement ».
La station Mont-Lac-Vert nous a fait parvenir ce communiqué :
Suivi concernant l’incident survenu à notre station samedi dernier « Le jeune tombé du télésiège » Les nouvelles sont rassurantes concernant l’état de santé du garçon, nous lui souhaitons prompt rétablissement. Nous tenons à rassurer notre clientèle et sensibiliser celle-ci. 
Nous avons un permis d’opération de la Régie du Bâtiment du Québec pour la remontée mécanique et notre station de ski se conforme à la norme canadienne CSA Z-98 pour l’opération des remontées mécaniques. Sachez que nos employés aux remontées sont rencontrés en début d’année avec des protocoles de conduites et des formations sont mises en place pour chacun des départements, la sécurité est primordiale pour nous. Nous ferons le nécessaire afin de les sensibiliser davantage. 
L’ASSQ collabore avec la RBQ pour sensibiliser les skieurs et planchistes à l’utilisation des remontées mécaniques dans le cadre de la Tournée Maneige qui sera de passage au MLV le 11 mars prochain, nous vous invitons grandement à y participer.

La Trace de ZoneSki
En faisant quelques recherches, nous trouvons plusieurs incidents impliquant des planchistes tombant des remontées. La position assise de travers des planchistes sur la chaise peut parfois causer un déséquilibre. Rien ne laisse croire qu’il y a eu négligence de la part de la station. Nous trouvons toutefois douteuse l’image qui nous a été fournie avec le communiqué de presse. C’est bien de mettre en garde la population de bien abaisser la barrière de sécurité. Toutefois, s’agit-il du cas présent, laissant planer un doute. 


Oui de grâce, abaissez le garde de sécurité sur la remontée et comme le suggère madame Girard,  le port de l’attache cheville pour les planches aurait pu prévenir l’incident, car la situation semble plus être reliée à ce facteur.

 

-30-

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Boissinot
De la photo au ski en passant par la voile et la moto, Jacques (La Comète) garde un coeur jeune en vivant à fond chacune de ses passions. Essayez de le suivre en piste... vous comprendrez l'origine de son pseudonyme!