VOS SPORTS:
Publication partenaire

Une redécouverte du Mont Rigaud – 17 décembre 2016

Il était 17 h 30 quand on avait fini nos emplettes de Noël pour la journée, et on voulait faire du ski ce soir-là. Ça ne valait pas la peine de faire trop de route, et on connaît Saint-Bruno par cœur.

Ça faisait probablement seize ans que je n’avais pas mis les skis sur le Mont Rigaud, après l’avoir fréquenté pendant deux ans à mes débuts. Ça faisait un bout que je voulais y retourner, pour voir ce que c’était devenu (se promener dans Google Street View, c’est pas assez 😉 ) Eh bien, c’est parfait pour une petite escapade de soirée.

On a donc une station de 12 pistes, dont 8 étaient ouvertes ce soir, sur 120 m de dénivelé. Assez modeste comme montagne, mais ça en fait une excellente station locale pour la population de Vaudreuil-Soulanges et Prescott-Russell, qui compose la majorité de la clientèle.

L’enneigement progresse bien. Avec les 30 cm reçus dans les derniers sept jours et le froid permettant l’enneigement artificiel, la station est passée de deux à neuf pistes ouvertes de jour. Il n’en manque pas gros pour ouvrir le reste.

Ce soir, aucune attente à l’unique télésiège.

On avait un (relativement au reste de la semaine) confortable -9 °C. Beaucoup de traces dans les pistes; la station a probablement eu droit à un bon achalandage en journée, même si on est encore en début de saison, avant les Fêtes.

Mais là, la plupart du monde était parti sauf pour un bon nombre de jeunes qui s’entraînaient dans le petit parc à neige aménagé au bas de la montagne.

Presque partout ailleurs, la table était mise pour du carving rapide mais relax, surtout dans la Pepsi et la Schenley (bleues). L’Express et la Falaise, deux pistes noires de bonne largeur, étaient fermées.

Évidemment, le sous-bois du Pic-Bois était fermé. La O’Keefe, une piste verte un peu éloignée, était tranquille et est parsemée d’îlots d’arbres.

La Qui-Sait-Tout, une piste noire un peu plus étroite, donnait une autre ambiance de ski plus naturel, entouré d’arbres. Depuis ma dernière visite, elle a été allongée pour continuer dans la ligne de l’arbalète qui a été démantelée il y a quelques saisons.

La Nestlé était aussi ouverte, nous permettant d’amorcer la descente sur un pitch plus intéressant et plus éloigné des foules descendant du télésiège.

La station ferme (malheureusement!) à 21 h, mais ça nous a quand-même donné un bon total de deux heures de ski de soirée tranquille avant la folie des Fêtes, et une bonne nuit de sommeil!

Parlant des Fêtes, le Mont Rigaud est ouvert de le 24 et le 31 décembre jusqu’à 16 h, et fermé pour Noël et le Jour de l’An. La station est ouverte les autres jours de 9 h à 21 h.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Carl Tessier
Skieur depuis près de vingt ans et ZoneSkieur depuis les débuts du site en 2003, Carl n’a manqué aucune saison depuis sa première, à sept ans. Pour s’évader de son cubicule d’informaticien, il explore le Québec (et ailleurs) en quête de virages enneigés et de paysages uniques : damé, sauvage, bois, de la petite station de région au gigantesque domaine quatre-saisons.