VOS SPORTS:
Publication partenaire

Val Saint-Côme 10 février – Bien au delà de mes attentes!

Moins de 48h après le dernier cycle de pluie/regel d’un hiver en dents de scie plus qu’autrement récemment, la motivation n’y était pas vraiment et il m’était permis de spéculer carrément à des conditions plutôt dures, voire même glacées et peu intéressantes. Qu’à cela ne tienne, encore une fois, aujourd’hui, j’ai été surpris… Très agréablement surpris! Il est tombé environ 5-7cm de neige depuis vendredi, qui, une fois mélangé à la base plutôt durcie avec le travail mécanique des pistes et bien compactée par une nuit à -20, a donné une base franchement très agréable et idéale pour sortir vos skis de course. Ajoutez à cela une météo idéale avec soleil radieux, mercure autour de -10 et en prime, la rencontre d’une skieuse fort sympathique, vous avez les ingrédients réunis pour sortir vos skis de carving préférés et plus qu’y trouver votre compte!

La station était en opération presque 100%: seuls quelques sous-bois étaient fermés mais toutes les pistes à enneigement artificiel étaient ouvertes à l’exception de l’Avalanche (haut) qui n’est visiblement pas damé cette saison.

Tout au long de l’après-midi, il était possible d’y aller d’un carving des plus agressifs. Les skis raides mordaient parfaitement dans cette base croûtée et y laissaient des sillons bien profonds. Voici Jade en action dans le Point de Mire:

N.B. Jade se fait un « défi 100%  » personnel et aujourd’hui, elle était déjà à sa 21e station différente visitée au Québec de la saison! Tout un exploit en solo!

Avalanche (milieu) accessible par le Côteau:

Gollé un peu plus glacé par contre vu le flot de skieurs tard en après-midi:

La Ruelle, descente alternative à la piste Boulevard qui reste au soleil bien plus longtemps en après-midi (voir aussi photo de couverture):

Geneviève Simard invitante vue du télésiège:

Et que dire du soleil radieux sur les pistes du Mille Pied en après-midi:

Les meilleures conditions étaient cependant en avant-midi. Vu le flot de skieurs tout au long de la journée, quelques plaques de glace sont apparues progressivement aux endroits les plus fréquentés, spécialement sur les hauts de pitch.

N.B. Il y avait une compétition de ski acrobatique dans la piste Alexandre Bilodeau tout au long de la fin de semaine du circuit NORAM. Bravo aux athlètes qui nous en ont mis plein la vue samedi alors que je ne skiais pas:

Du côté des sous-bois, ce n’est pas le « désastre appréhendé ». Certes, il y a une croûte mais elle est relativement fine et la base n’a pas visiblement pas été détrempée avant de regeler donc ce n’est pas du « béton armé ». La prochaine tempête de mercredi devrait redonner tout le lustre nécessaire pour ces pistes qui étaient quand même praticables bien que non pas le centre d’intérêt de la journée. Ici, les Cèdres:

Il sera intéressant de surveiller avec les prochaines chutes de neige l’ouverture maintenant probable cette saison de la piste Pins Rouges. La base commence à ensevelir les différents obstacles. Il manque encore deux bonnes tempêtes mais c’est permis de rêver que d’ici le mois de mars, elle sera skiable!

La morale de l’histoire: après un regel, il faut à peine un 5-10cm pour redonner le lustre au terrain damé. Sortez vos skis de course et si votre dernier entretien date de quelques mois, c’est peut-être le temps de le faire pour profiter pleinement de ces conditions.

Bon ski!

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Julien V Francoeur
En ski, Julien est un adepte de la doctrine « avoir le bon outil pour faire la bonne job »; il est donc l'heureux propriétaire d'une quincaillerie assez élaborée de paires de ski. Il ne sort jamais sans traîner au moins deux paires de skis, histoire de viser toujours le ski parfait pour toute condition donnée, y compris les imprévus!