VOS SPORTS:
Publication partenaire

Valinouët, J’y ai retrouvé l’hiver, 3 janvier 2020

On s’est mérité une belle sortie au Valinouët à 40 minutes de Chicoutimi. Le domaine est exclusivement recouvert de neige naturelle et celle-ci est franchement abondante puisque la station a enregistré 312 cm depuis le début de la saison. Il ne fait aucun doute que l’hiver au Valinouët est bel et bien là pour rester, je suis bien chanceux d’avoir pu le constater aujourd’hui.

Arrivés 15 minutes avant l’ouverture, on a pu rapidement profiter des pistes et sous-bois fraîchement recouverts de 5 cm de neige légère. À peine 30 minutes plus tard, c’est la longue file à la billetterie. Aucun problème : les gens sont tellement sympathiques, ici pas différence entre les locaux et les voyageurs de la neige, et la conversation fera passer le temps d’attente. Au Saguenay, je me suis rapidement retrouvé à l’aise parmi les locaux, que ce soit au chalet, au remonte-pente (qui joue du Beau Dommage à l’occasion) et dans les chaises où la conversation est facile et tellement amicale.

J’ai constaté que toutes les pistes avaient été entretenues durant la nuit ou tôt le matin. Les sous-bois nous ont permis de faire les premières traces jusqu’à tard en matinée. Selon les locaux, la station a été prise d’assaut aujourd’hui avec un achalandage inégalé à ce jour. Hormis l’attente à la billetterie, je n’ai jamais constaté d’impact sur les files d’attentes au bas des pentes et encore moins en piste ou dans les sous-bois.

Après l’heure du lunch, j’ai rencontré une vingtaine de membres des familles Roy, Léveillé, Armstrong, Lacroix et Dion, tous de la Mauricie; une famille unie dans le sport comme ça, c’est beau à voir! Coïncidence marquante, ils faisaient la couverture d’une collègue en février dernier lors de leur séjour dans les Laurentides. Ils sont près d’une trentaine, tous de parenté, et ils profitent du temps des fêtes à chaque année depuis plus de 12 ans pour vivre en station et en montagne. Plusieurs m’ont avoué avoir eu un coup de coeur pour le Valinouët et ses conditions de neige.

Je suis resté bouche-bée à la découverte de la Machette, ce sous-bois franchement défriché qui compte 3 impressionnants murs réservés aux skieurs avancés. On a fait la découverte de la Dany un étroit sous-bois avec une pente bien constante, nouvellement aménagée, à tel point qu’on n’a jamais trouvé son panneau indicateur, mais elle est bel et bien inscrite sur la carte des pistes. J’ai terminé ma journée dans la Péribonka dans le secteur Nord-ouest, une pente où les bosses n’ont pas encore eu le temps de prendre complètement forme, mais dont le relief permettait de prendre son envol au gré des virages.

Une nouveauté vient de faire son apparition au sommet : le micro-logement ‘Coolbox.ca’. Ce concept permet de vivre une expérience vraiment unique, à coût raisonnable et à même le domaine skiable : deux unités sont situées littéralement à quelques mètres des remontes-pente, une troisième unité est perchée sur le Belvédère au sommet de la montagne principale avec une vue imprenable vers le Sud (par beau temps). Le Coolbox rallie plein-air et confort dans une construction éco-responsable, simple et hautement efficace pour les adeptes de glisse, de rando-alpine ou de nature. Le concept est en développement et fera certainement des petits à travers le Québec. Soyez dans les premiers à le découvrir et à en profiter, c’est aussi simple à réserver qu’une chambre d’hôtel, mais vous en parlerez plus longtemps.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Frédéric Jean
Frédéric carbure à sortir des sentiers battus, ceux qui sont juste sous nos yeux. De son aveu, il faut parfois partir en expédition pour les apprécier! Il partage la passion de vivre son sport et ses loisirs intensément avec ceux qui aiment profiter de la nature et de la faune. Il prone que l’équilibre, c'est travailler fort et savoir jouer tout aussi fort!