VOS SPORTS:
Publication partenaire

Vallée du Parc, évacuation du télésiège, 4 janvier 2019.

Photo courtoisie Luc Gignac

Shawinigan Qc,

La station Vallée-du-Parc en Mauricie a été forcée d’évacuer une centaine de clients du télésiège l’Envolée en soirée vendredi. Une panne est survenue peu après 19hComble de malheur, les patrouilleurs ont invité les clients à se diriger vers la nouvelle remontée, le télésiège L’Experte, qui a fonctionné jusqu’à environ 20h30, avant de lui aussi tomber en panne. 

Le télésiège l’Envolée. Photo d’archives / Geneviève Larivière – ZoneSki

Heureusement, dans ce cas, au bout d’une quinzaine de minutes, on a réussi à repartir la remontée afin de libérer les clients. Au sommet de l’Experte on disait aux clients de se rendre en bas, que la soirée de ski était terminée.

Nous avons rejoint le directeur de la station, Alain Beauparlant, qui a répondu rapidement à notre demande d’entrevue. Il a été transparent dans ses commentaires. La panne aurait été causée par une infiltration d’eau qui a par la suite gelée. Un message du système laissait croire que la poulie principale du bas, le « bullwheel » était croche. Ils sont présentement en mode d’analyse de la situation et il avoue que la décision de procéder à l’évacuation aurait pu être prise plus rapidement. « On apprend de nos erreurs. La prochaine fois, on va lancer les procédures d’évacuation plus rapidement, au risque d’avoir à tout ranger le matériel. »

ƒEvacuation par nacelle. Photo courtoisie Luc Gignac

La dameuse équipée d’une nacelle a eu quelques problèmes mécaniques au début et une procédure manuelle a été mise en place. Les pompiers de Shawinigan ont été invités à se joindre à l’évacuation.

Sur une note plus positive, les employés qui étaient en vacances, ainsi que d’anciens employés de la station, sont venus prêter main forte, voyant l’urgence de la situation. Heureusement, la température était douce et personne n’a souffert d’hypothermie selon le directeur général. Les rescapés étaient invités à se rendre au chalet ou dans le local des patrouilleurs pour vérifier leur état de santé. On a offert des compensations au clients, soit des billets de remontée pour du ski de soirée et du chocolat chaud. Les deux remontées mécaniques étaient en fonction samedi matin pour l’ouverture de la station.

Le fil des événement : 

Selon ce que nous avons appris d’un ami de ZoneSki, René, qui était présent : 
19h, le 1er stationnement est déjà plein et le 2e est passablement achalandé. 
19h10, une longue file d’attente au télésiège l’Envolée. Puis il s’arrête. 
19h35, un patrouilleur invite les clients à se rendre au nouveau télésiège, l’Experte. La longue file d’attente se déplace.
20h30 Le temps de faire trois descentes et le télésiège l’Experte s’arrête à son tour. Une attente d’environ 15 minutes de René et son fils qui est pris à bord du télésiège
20h45 le télésiège l’Expert redémarre et au sommet, on indique aux clients que la remontée va fermer, que la soirée est terminée.
21h, l’arrivée des pompiers sur place. Une dameuse équipée d’une nacelle monte au sommet. 
21h43, l’arrivée d’une dameuse équipée d’une nacelle qui vient évacuer Luc, l’auteur des photos. Ça fait plus de 3h qu’il est coincé dans le télésiège. Son épouse aura attendu, selon ce qu’il nous a dit, presque 4h avant d’être évacuée.

La Pensée ZoneSki
Les stations ne sont pas à l’abri des problèmes mécaniques. Celles-ci sont soumises à des vérifications régulières. De plus, les patrouilleurs sont formés à faire ce genre d’évacuation. Nous sommes convaincus que Vallée-du-Parc est en règle avec ses installations. D’ailleurs, on se doit de souligner l’ajout d’un nouveau télésiège, ce qui constitue un gros investissement. La direction de la station évalue la procédure d’évacuation et des changements seront apportés. Nous sommes convaincus que vous pouvez continuer à faire confiance aux stations de ski du Québec. Bon ski, sortez prendre l’air avant la fin des vacances.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Boissinot
De la photo au ski en passant par la voile et la moto, Jacques (La Comète) garde un coeur jeune en vivant à fond chacune de ses passions. Essayez de le suivre en piste... vous comprendrez l'origine de son pseudonyme!