VOS SPORTS:
Publication partenaire

Versant nord mon amour à Mont Ste-Anne – 16 décembre 2017

S’il avait fallu écouter les avertissements de mes collègues de travail cette semaine, je serais surement resté cloitré dans ma maison sans oser ouvrir la porte! Je suis sûr qu’à vous aussi, on a parlé du froid et vous a prévenu de ne pas sortir. J’aime bien le fait qu’on se comprenne bien vous et moi. Ce n’est pas quelques 15 degrés sous zéro qui vont nous empêcher de profiter de la neige! Parlant de neige, j’aurais bien fait l’école buissonnière cette semaine, le lendemain de la tempête, pour aller en profiter. Malheureusement, je n’étais pas en mesure de le faire alors samedi, me voilà au Mont Ste-Anne pour en profiter, enfin!

Ma partenaire de ski aujourd’hui, et pratiquement à toutes mes sorties est Sarah-Anne. À notre arrivée, déjà plusieurs personnes nous ont devancé. Je dois avouer que cette fois-ci, on n’était pas les plus matinaux. J’ai toujours le sentiment que les pistes vont être bondées de monde quand je vois la quantité de voiture dans le stationnement. Encore une fois, je me suis bien fait avoir: les pistes étaient assez libres, parfois désertes.

En arrivant au sommet, Head est présent pour une journée d’essais de leurs produits. Comme je suis un planchiste et que ma partenaire avait ses bottes de Touring, nous n’avons pas profité de cette occasion. L’évènement a tout de même attiré beaucoup de badauds, déjà prêt à changer de skis en début de saison. Les moniteurs et les groupes de compétitions s’entrainent en vue des journées effrénées qui les attendent.

Nous apprécions particulièrement le versant nord durant le premier mois de la saison. Il ne fait pas encore trop froid et la qualité de la neige est souvent meilleure. Les plus fortes précipitations sont aussi à cet endroit la plupart du temps. La bordée de neige reçue mardi et mercredi avait été bien travaillée dans certaines pistes, rendant la surface molle et confortable, mais aussi parfaite pour faire mordre les planches. D’autres secteurs, tel que la Grande Ouest ou la Première Neige ont été laissés intacte et étonnamment sont été assez peu skiées. C’est parfait pour retrouver environ 30 cm de poudreuse à surfer.

Outre la Forêt Enchantée, les sous-bois Sidney Dow et la Vital Roy sont ouverts et on y a eu beaucoup de plaisir. Dans ces pistes aussi, la neige est à l’état naturel, évidemment. Un bon terrain de jeu naturel très apprécié en cette première partie de saison. Nous avons croisé Alex et David, les conquérants du versant nord, qui faisaient l’ascension pour redescendre sur le versant sud.

L’attente est minime à l’Express du Nord, au plus 1 minute s’écoule avant d’embarquer dans la chaise. Comme je disais plus tôt, pas de problème pour trouver sa ligne dans les pistes, peu de gens s’y retrouve ne même temps. Le versant sud offre aussi plusieurs pistes dont la S et l’Espoir dans le secteur expert. En fin de journée, nous sommes descendus par la Pichard pour arriver près du stationnement. Il y a une différence marquée sur la qualité de la neige. Facile de sentir la glace et la surface granuleuse qui différencie les deux versant à cette période de l’année. La descente à été tout aussi plaisante, mais je reste en amour avec le versant nord.

Le Mont Ste-Anne, c’est la montagne dans ma cour arrière. C’est aussi là ou j’ai fait mes premières descentes. Au fils des années, les propriétaires se sont succédés, les installations ont changées. Quoi qu’il en soit, le paysage lui est toujours le même, les pistes sont encore là et le plaisir est renouvelé journées après journées. C’est toujours un plaisir de te rendre visite MSA, à la prochaine fois.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/zone.ski/public/wp-content/themes/uniqmag-premium-theme/includes/single/post-tags.php on line 10

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Samuel Petit
Samuel fait de la planche depuis 25 ans. Il a débuté dans sa cour arrière, le Mont-Saint-Anne. En ski à ses débuts, la planche est devenue son principal choix de glisse. Adepte de vitesse, de poudreuse et de sous-bois, il surfe partout où il y a assez de dénivelé. Il a un bon esprit d’analyse et de technique pour les tests en tous genres.