VOS SPORTS:
Publication partenaire

Wildcat Mountain – 28 avril 2019

La saison de ski 2018-19 a très certainement été une des plus longues depuis quelques années, avec de bonnes tempêtes de neige aussi tôt que début Novembre. 6 mois plus tard, on skie encore sur quelques irréductibles stations qui refusent de fermer dont certaines se trouvent au sud de la frontière, telles que WildCat Mountain, Killington et Jay Peak qui bénéficient d’un couvert neigeux encore très généreux pour certaines…et plus marginal pour d’autres.

Faisant directement face au mont Washington, WildCat a sa base à 594m. d’altitude, pour un dénivelé de 644m. et un sommet à 1238m. d’altitude. Cette altitude leur permet de recevoir annuellement une moyenne d’un peu plus de 5 mètres de neige, quantité respectable de précipitations sans être toutefois digne d’un record ou d’une mention particulière. En ce 29 Avril 2019 par exemple, les conditions étaient plutôt…marginales compte tenu des multiples plaques de gazon sur les pistes ouvertes et le reste des pistes qui étaient tout simplement nettoyées de toute neige.

Image classique d’une journée de ski de printemps

N’allez pas croire cependant que je me fierais uniquement à la dernière journée de la saison pour juger de la qualité d’une montagne de ski! Quoique méconnue du public au Nord de la frontière, il n’en n’est pas moins qu’en pleine saison, WildCat est une station qui en vaut vraiment le détour. Avec une vue imprenable sur le mont Washington, son voisin d’en face, un dénivelé assez intéressant et de superbes pistes et sous-bois, vous pouvez être assurés que j’y retourne l’an prochain en plein hiver.

En cette dernière journée de la saison cependant, on annonçait une dizaine de pistes d’ouvertes, de quoi avoir assez de variété pour faire un peu le tour à quelques reprises et se dégourdir les jambes sur les skis pour une des dernières fois.

Commencée sous un ciel gris et un vent froid, la journée s’est transformée en une superbe journée de ski de printemps avec du gros soleil, assez fort pour faire ramollir encore un peu plus la neige en sloche, signe typique de conditions printanières.

Très souvent à ce temps-ci de l’année, on peut se demander pourquoi certaines stations décident de mettre fin à leurs opérations alors qu’il y a encore suffisamment de neige pour continuer d’opérer en toute sécurité alors que d’autres se battent pour rester ouvertes et tirer au maximum de ce qu’elles ont à offrir. C’était justement le cas de WildCat hier et vous savez quoi, cette attitude je la respecte énormément car la saison de ski devrait être dictée par les conditions de neige et non par un syndicat ou une convention collective.

Certains (beaucoup) pourraient donc croire que la saison est officiellement terminée mais restez à l’affût des quelques irréductibles stations du Québec et de la Nouvelle-Angleterre qui étendent leurs derniers week-ends pour une ou deux dernières fois. Je le dis depuis le début de la saison mais, on va pouvoir skier en mai cette année! Et peut-être même jusqu’en juin! Ça ne coûte pas cher de rêver quoi…

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Félix LeBlanc
Félix est un passionné du ski, de la technologie et de l'art visuel. Curieux de nature, il se garde bien informé sur tout ce qui touche de près ou de loin ses passions et tout comme Ron Fournier, adore "donner son deux cents" à ses lecteurs. Chasseur de tempêtes pour tracer les plus beaux sous-bois de la province, sa maxime dans la vie est celle-ci : "Ta pire journée de ski est toujours meilleure qu'une journée ordinaire au travail".