VOS SPORTS:
Publication partenaire

WOW ! On l’a enfin eu au Mont Sainte-Anne ! – 22 avril 2018

Eh oui, on l’a eu cette superbe journée de ski de printemps et c’est au Mont Sainte-Anne que j’ai eu la chance d’en profiter !

Arrivé à la station vers 10h, je ressentais la fébrilité des nombreux amateurs de glisses déjà présents qui se préparaient pour cette belle journée et prêts pour les conditions de glisse printanières. Beaucoup de monde à la billetterie mais avec une attente relativement courte malgré tout.  Beaucoup d’achalandage et le P2 doit venir à la rescousse…

 

Je me dirige immédiatement vers les bulles pour commencer ma journée. Je décide de skier au sud en avant-midi afin de profiter des conditions moins fermes au nord en après-midi. Première piste de la journée; L’express avec une belle surface de neige malléable et un fond accrocheur. Comme pour les autres pistes le ski est doux et facile. La Cachette est un beau petit sous-bois permettant de rejoindre la Beaupré qui était en belles bosses molles.

 

J’ai skié quelques autres pistes dans ce secteur avant de prendre la télécabine et me diriger vers le secteur expert afin de profiter de bosses plus imposantes. Toujours égale à elle-même, en plus de nous offrir un superbe panorama, La crête est sans contredit une piste très appréciée de plusieurs. Avec une surface comme aujourd’hui, c’est le summum !

 

Après quelques descentes dans ce secteur, c’est le temps de prendre une pause pour dîner et prendre aussi un peu de soleil !

Le ski de printemps au MSA, c’est aussi la terrasse du chalet du sommet bondé de monde qui se délecte d’un hot dog ou ceux qui ont tout simplement amené leur repas afin de le déguster avec une bonne bouteille de vin ! Chacun son choix… mais l’important au sommet… c’est aussi le soleil ! Et aujourd’hui, on a été gâté.

 

En après-midi, j’ai skié presque uniquement sur le versant nord, savourant chacune de mes descentes parce que je savais que chacune était la dernière. J’ai skié les sous-bois et chacun avait une couverture complète, aucun découvert. Concernant les pistes, j’ai particulièrement apprécié La Bélanger et La Paradeuse avec peu de bosses, donc plus propice à un ski de carving entre les amoncellements. C’est probablement dans la Bélanger que j’ai été le plus rapide.

 

Aujourd’hui à la montagne, il y avait un Bar laitier au sommet, la cabane à sucre dans la Pichard, un BBQ au Panorama et même dans le stationnement, sans oublier les terrasses du Sommet et les tables au chalet du Nord et pour couronner le tout un « band » le Cover 2.0 à la base qui était excellent! Plusieurs en ont profité pour relaxer de la journée avec une bonne bière à la base en écoutant le groupe… un moment privilégié !

 

Dernière journée de ski pour moi cette année. Nous n’avons pas eu vraiment de journées avec une température digne du printemps en cette période de l’année. Je me retourne et je regarde la montagne avec toutes les pistes du versant sud encore enneigé et sans aucun découvert sauf La Bête. Une dernière journée avec 67 pistes d’ouverte sur 71 (quand même assez rare en fin de saison).  Bref, une fin de saison toute en beauté. Quelle ambiance  à la montagne !

Aujourd’hui, des WOW, j’en ai plus qu’un !

Enfin, j’ai profité pleinement de ma saison en tant que moniteur au MSA et chroniqueur ZoneSki. Je me promets de visiter de nouvelles montagnes l’an prochain… c’est mon objectif.

Bon ski !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Harold Giguère
Cet enseignant en monde contemporain, économie et moniteur de ski est un passionné de la glisse bien affirmé: après les heures de classe, de préparation et de correction, il met son temps libre à profit pour dévaler les pistes de ski dans la région de Québec. Pédagogue, il aura toujours un conseil pour les skieurs qui le côtoient!