VOS SPORTS:
Publication partenaire

Alpine Meadows, Californie 5 avril – Une petite station au terrain expert prédominant

Étant raqué de la veille, je me suis dirigé aujourd’hui vers Alpine Meadows, la station « petite soeur » de Squaw Valley, située quelques kilomètres plus près du Lac Tahoe. Cette station fait « à peine » 500m de dénivelé selon ski tracks et compte même quelques versants dans les 250-300m. Qu’à cela ne tienne, le domaine skiable expert et extrême y est abondant! Les conditions étaient encore une fois réunies pour une journée parfaite de ski de printemps soit une météo de +15 à la base, le soleil du sud Californien et une base ramollie.

Voyant les paysages à couper le souffle des bols, diverses corniches à sauter et pistes extrêmes, le mal des quadriceps a pris le bord assez rapidement: il fallait évidemment explorer le tout. Wolverine bowl a été ma première destination (voir photo de couverture) et ici plus bas:

Keyhole, une piste ayant une entrée à plus de 50 degrés débouchant sur un couloir, accessible après une petite marche de quelques minutes sur la crête dévalé par votre humble zoneskieur:

De très belles pistes damées sillonnent la montagne dont les plus belles partent du sommet. Voici « Alpine Bowl »:

Après ces émotions fortes, pourquoi pas une petite visite sur le backside, un versant avec environ 250m de dénivelé. « South Face » est un bol large, vaste en plein soleil:

Vu du télésiège:

Ce versant compte plusieurs bols en backcountry. Voici en aperçu « Sun Bowl » et « Big Bend Bowl »:

De toutes les stations skiées autour du lac Tahoe, Alpine Meadows offre le plus beau point de vue sur le lac Tahoe à partir du sommet du télésiège « Lakeview »:

Évidemment, tant qu’à être dans le secteur, pourquoi ne pas dévaler une piste nommée très certainement par un fan de Star Trek, « Scotty’s Beam »:

Pour finir la journée et vider le peu d’énergie restant dans mes quadriceps, le secteur du télésiège « Scott » offre aussi des pistes extrêmes fort intéressantes. Ici « Scott’s Chute » :

Seldom Slides où il faut faire attention aux avalanches, la neige étant très très molle:

Autre couloir de Seldom Slides à plus de 45 degrés:

Plus bas, c’est large, la neige est abondante et molle, ça flotte:

Voyant l’heure avancer, je me suis re-dirigé en fin de journée vers le sommet et j’ai fini là où j’ai commencé cette journée dans « Wolverine Bowl » qui aura été ma dernière descente de 2017 en Californie vers 16h:

On pense souvent à la Californie comme un état chaud, urbain, désertique. J’espère que ces quelques chroniques vous auront fait découvrir l’autre côté de cet état américain soit les montagnes du Sierra Nevada.

À bientôt montagnes du Sierra Nevada!

Bon ski!

P.S. Mon voyage se poursuit dans l’Idaho à Sun Valley dans les prochains jours.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Julien V Francoeur
En ski, Julien est un adepte de la doctrine « avoir le bon outil pour faire la bonne job »; il est donc l'heureux propriétaire d'une quincaillerie assez élaborée de paires de ski. Il ne sort jamais sans traîner au moins deux paires de skis, histoire de viser toujours le ski parfait pour toute condition donnée, y compris les imprévus!