PLUS

    Québec

    Comme mentionné dans une autre chronique zone.ski : le printemps appartient à ceux qui ne se lèvent pas tôt. À notre arrivée vers 10 h 30 au Mont Sainte-Anne, le stationnement est tout de même étonnamment au trois quart plein en ce lundi de printemps. Peut-être faites-vous partie des travailleurs ayant des congés à écouler avant le 30 mars ou le 30 avril ? J'en suis. Et je n'étais...
    L'expérience de glisse En ski, je ne suis pas routinier et j'aime changer de station souvent. Pour ce vendredi après-midi qui s'annonçait frisquet, j'ai choisi le Relais me disant que s'il y avait un endroit dans la région de Québec où je pouvais être sûr de skier dans de bonnes conditions suite à un récent regel, ce devait être ici. Le savoir-faire de l'équipe d'entretien n'y est plus un secret....
    Vive la neige naturelleÀ l’ouverture ce matin à 9h, on pouvait voir une belle couche de duvet blanc recouvrant les pistes damées de la station. Lors de la première remontée, une neige légère tombait sur les pistes. Sous le télésiège, une belle ligne de poudreuse vierge avait été laissée, intouchées par la machinerie. Une invitation difficile à refuser. Quelques planchistes avaient eu le temps d’y passer. Aussitôt débarqué du télésiège, je prends la direction...
    On prend "toutte" !! Que ce soit 10, 15 ou 17 cm, comme annoncé par le Mont-Ste-Anne en ce matin du 17 février, on prend toutes les tempêtes, les accumulations, petites ou grandes ! Nous ne sommes pas riches riches encore, mais on approche du bonheur au Mont-Ste-Anne. C'est un ciel de ski de lendemain de tempête tout bleu qui nous attend. Les paysages sont blancs, les arbres à l'abri...
    Notre météorologue avait vu juste. En voyant ses prédictions sur la carte de Zone.ski, la région de Stoneham semblait épargnée par cette belle tempête hivernale. Il ne s’était pas trompé. Ce matin, alors que la rive-sud de Québec était sous la neige, à mon arrivée à la station, il y avait à peine 5 cm de neige fraîche au sol. Secteur des 40J’ai stationné dans le secteur des 40 afin de profiter des pistes expertes qui n’avaient...
    Un panorama magnifique Depuis quelques années, j'hésitais à me rendre au Mont Sainte-Anne car je le trouvais si peu sur mon chemin... Étant donné que je viens du Saguenay, on doit soit passer par la route du petit parc ou faire le tour par Québec. Cette fois-ci, j'ai décidé de faire le détour et de m'y rendre. J'ai toujours eu le sentiment d'y être déjà allée, mais j'ai réalisé aujourd'hui que c'était réellement ma première...
    Surprise, de la poudreuse. À notre arrivée, une belle couche d’environ 5 à 8 cm de poudreuse légère recouvrait les pistes. Il est à peine 9h et on peut voir les multiples traces de skieurs dans la neige en face du chalet. Il faut dire que la station ouvre à 8h le matin afin de permettre aux clients de profiter de leur session de demi-journée.  On peut acheter un billet pour la matinée ou un billet pour...
    Apprécier les privilèges Parce que oui, je suis privilégiée. Ayant la chance de pouvoir moduler mon horaire, j’ai travaillé des demi-journées en fin de semaine pour avoir mon lundi libre et pouvoir profiter des conditions de ski après la cohue. Je n’ai même pas besoin d’élaborer: un dimanche après une tempête, même sans restrictions de pandémie, c’est la cohue… alors mieux valait, pour préserver ma santé mentale, m’arranger pour profiter...
    Ce titre vous surprend peut-être… Solitude et silence en ski…? SOLITUDENous sommes adeptes de la fameuse première trace, ou "first track" si vous préférez. Mais, depuis quelques semaines, on entend beaucoup parler des files d'attente au Mont Sainte-Anne, surtout à l'ouverture de la station. Nous avons décidé d'arriver plus tard, soit vers 9 h 30 et le stationnement est rempli aux trois-quarts, à peine. Nous avons effectivement évité la file d'attente. Cependant, nous n'avons eu aucune attente et ce...
    «On veut que nos clients aient du plaisir!» La voix raisonne sur un ton jovial dans la pièce où je me trouve, au premier étage du chalet de la station de ski du Relais. Quelques minutes plus tard, la même voix se fait entendre, sur un ton plus grave: «Vous avez droit à seulement 15 minutes ici, pour vous réchauffer.» Et le petit groupe d’ados de rétorquer: «Oui, mais...