Ce code d’éthique du randonneur alpin s’adresse à tous les adeptes de sports de glisse hors-piste, incluant le ski, la planche à neige, le télémark, le ski de fond nordique et le ski-raquette. Cet ouvrage est inspiré de plusieurs codes d’éthique déjà existants, dont celui de Avalanche Québec, le Backcountry skier’s code of ethics et Freedom of the hills.

Avant d’effectuer une sortie en hors-piste, la préparation est cruciale pour votre propre sécurité et celle de vos partenaires. Une bonne préparation pourrait même vous sauver la vie ou celle d’un autre randonneur. De plus, en suivant ce code, vous limiterez votre impact sur l’environnement.

1) Planifiez et préparez votre sortie à l’avance.
– Sachez où vous allez et ayez un plan d’urgence;
– Assurez vous d’avoir une trousse de premier soins;
– Connaissez vos limites et celles de votre groupe;
– Votre groupe devrait être composé d’au moins trois personnes dont au moins une ayant de l’expérience en hors-piste;
– Laissez votre itinéraire à une personne responsable (lieu, heure de départ et de retour).

2) Adoptez une approche et une attitude sécuritaires.
– Soyez auto-suffisant et en mesure de survivre deux jours en nature (équipement, vêtements, nourriture, etc.);
– Ajustez votre vitesse à celle du groupe ainsi que votre tolérance au risque;
– Ne jamais aller au-delà de vos capacités physiques et habiletés techniques collectives;
– Gardez votre groupe ensemble et obéissez à votre guide ou encore à la majorité;
– Ne laissez pas vos désirs l’emporter sur la raison au moment de prise de décision, peu importe le niveau de risque impliqué;
– Veuillez signaler toute activité avalancheuse aux autorités.

3) Effectuez vos déplacements sur des surfaces durables et sur des terrains où l’accès est permis.
– Effectuez vos déplacements sur un couvert de neige suffisant;
– Respectez les consignes des sentiers;
– Les déplacements en ascension devraient se faire sur la neige, les roches et dans le milieu du sentier lorsqu’il y a présence de boue;
– Respectez les aires de stationnement désignées;
– Évitez les terrains publics et privés non autorisés à moins d’avoir obtenu du propriétaire la permission d’y circuler;
– Pour ceux qui utilisent des véhicules motorisés (motoneige, catski, hélicoptère ou autre) veuillez utiliser des endroits désignés à cette fin et en ayant les droits de passage en bonne et due forme. Respectez les randonneurs en peaux d’ascension en évitant leur terrain de jeu.

4) Disposez des déchets de façon adéquate.
– Ce que vous apportez, vous le rapportez;
– Ne laissez aucun résidu dans la nature;
– Rapportez les déchets des autres randonneurs ;
– Enfouissez les déchets humains à au moins 50 pieds (15 mètres) des sentiers et à 200 pieds (60 mètres) des cours d’eau.

5) Laissez la nature telle qu’elle est.
– N’effectuez aucune coupe de branche ou d’arbre sans avoir les autorisations requises;
– Laissez les végétaux, les roches, les animaux et les infrastructures tels quels;
– Ne prenez que des photos comme souvenirs à emporter.

6) Minimisez les feux de camp et l’impact sur les refuges.
– Allumez des feux seulement aux endroits permis ou en cas d’urgence;
– Laissez les refuges en meilleur état à votre départ que lors de votre arrivée.

7) Respectez les animaux sauvages.
– Admirez-les de loin, n’essayez pas de les approcher;
– Ne les nourrissez pas et ne laissez aucune nourriture derrière vous;
– Les animaux de compagnie devraient être tenus en laisse et contrôlés par leur propriétaire en tout temps. Amenez-les dans les endroits permis seulement. Les mêmes règles d’hygiène pour les déchets humains s’appliquent.

8) Soyez respectueux et courtois envers les autres randonneurs.
– Utilisez des écouteurs si vous souhaitez écouter de la musique;
– Évitez de monter en bottes et si vous utilisez des raquettes, prenez soin de ne pas monter directement dans les pistes de ski ou dans le sentier d’ascension des randonneurs alpins;
– Saluez les autres randonneurs au passage;
– Laissez passer les randonneurs plus rapides en cédant le passage;
– N’harcelez les autres randonneurs;
– Tentez de ne jamais descendre au dessus de la ligne de pente d’une autre personne;
– En ascension, cédez le passage aux skieurs/planchistes qui descendent et admirez leur descente car eux aussi l’ont mérité;
– Apportez de l’aide lorsque nécessaire;
– Pour les randonneurs expérimentés, offrez vos conseils à ceux qui pourraient en bénéficier, ils vous en seront reconnaissants et vous allez peut-être leur sauver la vie ou du moins rendre leur expérience plus agréable.

Pour terminer, en faisant honneur à ce code, vous adopterez un comportement exemplaire qui contribuera à faire rayonner tous les randonneurs alpins non seulement aux yeux de la communauté hors-piste, mais aussi auprès des autorités locales. Il en va de l’avenir de ce sport en forte croissance. À noter que ce code est évolutif et qu’il pourrait bénéficier de modifications dans un objectif d’amélioration continue. 

Ce code d’éthique a été initialement publié en 2015 et a été mis à jour afin de refléter les réalités récentes. Auteur original Jean-Philippe Desrochers, mise à jour Patrick Teasdale.

Article précédentAventure : skier les glaciers tropicaux du Pérou
Article suivantEn images – Sommet Saint-Sauveur, 11 novembre 2023
Avec plus de 40 ans de ski derrière la cravate dont 20 ans de compétition, 12 ans de coaching et 20 ans d'expérience dans le backcountry, on peut dire qu'il a plus d'un truc dans son sac à dos. Kinésiologue de formation, il partage sa passion pour le ski et vous fera sortir de votre divan pour profiter des magnifiques terrains hors-piste du Québec et de la Nouvelle-Angleterre.