En images: Mont Habitant, 19 janvier

Par chance que le soleil luit, car le thermomètre est plutôt du côté sombre de la Force! Cependant, l’absence de vent et le fait de remonter face au soleil nous fait ressentir une température hivernale confortable. Ça m’a juste rappelé la fois où, jeune enfant, j’ai collé ma langue sur une barre de fer lors d’qune journée très froide d’hiver…

Ils sont 5 adultes en planche à neige de carving. Ils en mettent plein la vue! Solides et puissants dans leurs virages, ils donnent envie de creuser la neige jusqu’au sol!

Les trois autobus scolaires viennent de décharger leur précieuse cargaison de novices. La mini cohue n’a pas été longue avant qu’ils se retrouvent tous au tapis magique. Pour la plupart, c’est la toute première fois sur les pentes. À en juger par les jolis accents entendus, plusieurs d’entre eux ont des parents nés ailleurs qu’au Canada! Je suis allé les voir sur la pente école et aucun ne s’est plaint du froid (quand même -23 degrés à l’ouverture…) ou du sport lui-même. Au contraire!

Ahmad, Sarah, Alfi, Djengo, ils sont tous là. Du bas de la pente, j’adore les voir regarder le “sommet” avec les yeux gros comme ça. Et ces sourires à leur arrivée à l’embarcadère du tapis magique après leur première descente!

La dameuse vient tout juste de terminer le profilage du bas de la Caribou. Toutes les pistes sont ouvertes et les conditions sont excellentes. Le faible achalandage aide à préserver le “corduroy” jusqu’en après-midi. Mont Habitant offre des pistes bleues et noires qui favorisent la prise de vitesse, plusieurs d’entre elles étant tracées directement dans la ligne de pente.

La seule remontée ouverte en semaine invite à la méditation: elle n’est pas vite! Bien que pas la plus lente de la province, on a le temps de relaxer… Ceci étant dit, ce moment zen assis face au soleil est fort agréable.

Mont Habitant fait partie de la tradition dans les Laurentides. Il s’agit d’une valeur sûre, surtout quand les autres stations de la Vallée de St-Sauveur commencent à souffrir de conditions dégradées. Fait à noter, le sentier d’ascension (descente en piste, 10$ par jour) pour la randonnée alpine est ouvert; il longe la piste La Cabane.

Article précédentVallée du Parc, Tous les jeudis, billet de soirée à 25$, du 18 janvier au 29 février
Article suivantSki Garceau, excellents rabais en achetant en ligne, ou en skiant la semaine.
Patrick Teasdale aime beaucoup jouer dehors. Télémarkeur depuis longtemps, il explore maintenant les possibilités du ski de randonnée alpine. Il troque volontiers sa pagaie groenlandaise ou ses skis pour une tasse d'excellent thé vert japonais. Un brin poète et idéaliste, il ne demande qu'à être émerveillé par une trouée de lumière, un chant d'oiseau ou une lame de neige. Il aime soigner ses chroniques et ses photos.