En images: Sommet Olympia, 14 mars

Ah! La journée qu’on ne voulait pas voir se terminer! La quintessence du ski de printemps en chandail et en après-ski sur la terrasse, on l’a bien eue aujourd’hui. Gordon se prélasse devant sa bière et prend tout son temps avant de quitter la station. D’ailleurs, j’arrive à la maison tard pour faire ma chronique…

La journée débute sur un tapis parfait et légèrement sous le point de congélation. D’ici une heure, tout va ramollir et devenir de plus en plus collant et excitant! Il n’y a pas un seul moment durant lequel les skis dérapent. Pour peu qu’on mette à carres, les skis s’enfoncent profondément.

Alors que l’achalandage est très faible, quelques enfants prennent des leçons de ski et de planche à neige. L’enthousiasme est à son comble, car chacun sait qu’il ne reste que peu de semaines avant de devoir renoncer à Sommet Olympia. D’ici là, les conditions sont excellentes et l’enneigement, plus que suffisant pour s’amuser sans crainte d’arracher sa base!

Signe d’un thermomètre hypertrophié, la maman a dit: “Oui, vous pouvez enlever votre manteau”! Elle n’a pas eu à répéter.

Le magnifique sous-bois Brusson a fini de nous emballer pour la saison. À regret pour nous. En effet, il demeure assez bien recouvert de neige, mais les obstacles deviennent de plus en plus problématiques.

En l’absence d’avantage de visiteurs, on pourrait croire la station désertée, oubliée ou négligée. Détrompez-vous, tous ceux présents aujourd’hui sont en mode festif. Rires, cris et exclamations sont bien sonores. Derrière les supports à skis, la terrasse ne dérougit pas et chacun veut rapidement remonter sur ses planches. Cependant, la neige qui s’allourdit de demi-heure en demi-heure a tôt fait de calmer les ardeurs des jambes devenues également lourdes.

Plusieurs membres de ces familles en congé scolaire passent la journée entière à se prélasser sous le soleil en jouant aux cartes et en accueillant leurs enfants qui reviennent périodiquement leur faire une grimace le temps d’un “bye, bye” furtif.

Article précédentMont Sutton, Obtenez 15% de rabais sur les abonnements 2024/25 et skiez dès maintenant.
Article suivantSKI MONT BLANC, de 20 à 35% de rabais sur les abonnements 2024-25 jusqu’au 30 avril.
Patrick Teasdale aime beaucoup jouer dehors. Télémarkeur depuis longtemps, il explore maintenant les possibilités du ski de randonnée alpine. Il troque volontiers sa pagaie groenlandaise ou ses skis pour une tasse d'excellent thé vert japonais. Un brin poète et idéaliste, il ne demande qu'à être émerveillé par une trouée de lumière, un chant d'oiseau ou une lame de neige. Il aime soigner ses chroniques et ses photos.