En images: Tremblant, 1er février 2024

Sous-bois Tunnel

C’est tout un cocktail de précipitations qui est tombé aujourd’hui à Tremblant mais rassurez-vous c’est beaucoup plus positif que négatif! D’une fine bruine ce matin à notre arrivée conjuguée à un brouillard à «couper au couteau» à la base nord, dès qu’on embarquait dans le télésiège et qu’on montait un peu, cette pluie se changeait en grésil et en neige essentiellement au sommet. Ces conditions changeaient de descente en descente, de sorte que même s’il y a eu un peu de pluie à travers cela, les bases ne se sont pas détrempées. Le seul bémol: une petite croûte est apparue dans les pistes exposées, alors que les sous-bois s’en sont relativement tiré indemnes, surtout ceux plus haut en altitude. D’ailleurs, le meilleur ski de la journée se retrouvait assurément dans les sous-bois où la visibilité y était de loin meilleure. Vers 13h30, le tout s’est changé définitivement en neige jusqu’à la base et au total, une accumulation d’environ 5cm d’un mélange de grésil et de neige a rafraîchi les bases. Les plus belles descentes se sont d’ailleurs produites tard en après-midi, comme en photo de couverture dans les sous-bois longeant la piste Tunnel.

Brouillard matinal à couper au couteau dans le télésiège Lowell Thomas Express.
Sous-bois Taïga

Le poids de la brume verglaçante aura transformé certains sous-bois en «zone sinistres» où des centaines de branches jonchaient le sol comme ici, dans le sous-bois Taïga. Le tout était quand même facilement évitable.

Haut du sous-bois Taïga.

La station n’a vraisemblablement pas débroussaillé l’entièreté de ses sous-bois l’été dernier, de sorte que les framboisiers étaient omniprésents.

Épaisseur de la base naturelle dans le haut du Tunnel.

La station a reçu moins de neige dans les dernières semaines que les stations plus à l’est de Lanaudière. Ici, la base naturelle fait environ 80cm sur le haut du versant nord.

Sous-bois Shortcut.

Même s’il fallait faire un peu attention à certains obstacles, la base des sous-bois n’était pas «grattée» par les skieurs. Le domaine skiable en sous-bois étant abondant, il y avait moyen facilement d’y trouver son compte avec de très bonnes conditions.

Piste Expo damée aujourd’hui.

Même constat du côté des pistes damées: le 5cm de neige et grésil a bien garni les bases. Je n’ai pas souvent skié l’Expo avec mes skis larges mais c’était très agréable aujourd’hui!

Si la neige s’accumule cette nuit, comme ça semble être le cas, la station devrait très bien se tirer d’affaires avec ces précipitations mixtes.

Bon ski!

Article précédentTUANGO/MONT AVALANCHE, achat en paire de billets à bas prix, l’offre prend fin le 15 mars
Article suivantEn images: Mont Grand-Fonds, 3 février 2024
En ski, Julien est un adepte de la doctrine « avoir le bon outil pour faire la bonne job »; il est donc l'heureux propriétaire d'une quincaillerie assez élaborée de paires de ski. Il ne sort jamais sans traîner au moins deux paires de skis, histoire de viser toujours le ski parfait pour toute condition donnée, y compris les imprévus!