Située au cœur de la région Centre-du-Québec, bordée par la Montérégie, l’Estrie et la Mauricie, la station n’attire pas les foules. Il est pourtant plus rapide d’y accéder que d’autres destinations. Sachant qu’une fois sur place, l’enjeu de l’attente aux remontées n’est pas à considérer, le déplacement en vaut doublement la chandelle.

Ambiance familiale

Mont Gleason a bâti sa réputation sur un climat intime et il est difficile de passer à côté. Ici, l’accueil est chaleureux, on ne se complique pas la vie. On a souvent l’impression d’être reçu par la famille éloignée aux temps des Fêtes. Le côté humain du service à la clientèle est si simple. Personne ne se force pour respecter un standard d’entreprise. L’étiquette coule naturellement dans l’attitude des employés.

Sous 203 mètres de dénivelé, la station offre de belles pistes pour tous les niveaux, mais c’est surtout la qualité de la couverture qui surprend. Jouant avec une météo hivernale de plus en plus capricieuse, Gleason travaille de façon remarquable les surfaces. Plusieurs grandes pistes larges demandent une généreuse couverture, qui est facilement comblée. On y fait l’entretien comme dans une belle grande maison campagnarde, avec soin et souci du détail.

Randonnée Alpine

Ce n’est pas un secret, le sport n’est plus une tendance, mais bien une pratique courante. On adore les différentes options de montée à Gleason. Évidemment, on veut tous grimper dans une belle forêt enneigée, mais lorsque le blanc se fait attendre dans le bois, on salue les alternatives. Toute station devrait maintenant offrir cette option si simple : un sentier d’ascension à même une piste.

Il faut simplement inculquer la culture. Ici, on a délimité un couloir avec des consignes claires et voilà, le tour est joué. Il est énormément utilisé et très bien respecté. En boni, on y retrouve une visibilité incroyable pour les non-initiés, remarquant au passage la vitesse éclaire à laquelle certains grimpent, presque aussi vite que le télésiège !

Mesures sanitaires

La station s’est bien adaptée aux circonstances actuelles qui perdurent. On aime bien la manière simple de préparer le client dès son arrivée à la billetterie.

Il est possible de se changer au chaud à l’intérieur et d’y laisser nos effets personnels.

Tout près de la station.. fromage, il y a !

Après une journée à l’extérieur, les réserves en énergie baissent. Une belle manière de récupérer (trop) rapidement la graisse perdue est de tomber dans le fromage ! Warwick étant collé sur la station de ski, les options fromagères sont à l’honneur.

En choisissant de faire trois minutes de détour dans les terres vers Sainte-Élizabeth-de-Warwick, la Fromagerie du Presbytère comblera vos besoins gustatifs. Le magasin général offre plusieurs produits locaux, mais difficile d’en sortir sans un petit morceau salé, voire une fondue déjà toute prête pour le souper.