Une belle surprise nous attendait ce matin au Mont Grand-Fonds dans Charlevoix. Nous savions que la météo annonçait de la neige dans la nuit de vendredi à samedi alors que le Québec se faisait laver sous une pluie battante. Mon collègue Pierre a été plus matinal et il s’est pointé à la station pour les premières traces à l’ouverture, comme en fait foi la photo en une. Malgré tout, à 10 h, lors de ma première remontée, la neige y était encore.

Les spatules sous la neige. Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski
Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski

De la neige pour Pâques

La station affichait un 20 cm de neige sur leur site et ça ressemblait à ça. Deux pistes avaient été damées, La Ti-Bé et la Florence étaient bien nivelées et la glisse était douce sur ce couvert de neige fraîche. La Pétoche offrait de belles bosses moelleuses sous les spatules des skis. Dame-Nature prévoit laisser un autre 15 cm la nuit de samedi à dimanche et les prévisions pour la semaine parlent de neige pour la région. En discutant avec le directeur général de la station, Sébastien Tremblay se disait confiant de pouvoir ouvrir jusqu’à Pâques avec les dernières précipitations. De mémoire, c’est la première fois qu’il tombe si peu de neige sur la station, ajoutait-il. Malgré tout, Grand-Fonds a offert de très belles conditions à ses clients cet hiver.

Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski
Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski

Fier des employés
Le Mont Grand-Fonds est reconnu pour son accueil. Les employés sont les ambassadeurs de la station. Les gens sont souriants et la bonne humeur est palpable, ce qui rend le séjour agréable, du début à la fin. Le directeur général est fier de la tenue de la station cet hiver en temps de Pandémie. On a tout fait pour rendre l’endroit sécuritaire, tout en donnant le plus de service à la clientèle disait-il. À l’entrée du chalet, une préposée vous demande la raison de votre visite à l’intérieur. Il est possible de s’y réchauffer, d’utiliser les toilettes, d’y mettre confortablement ses bottes de ski, d’y laisser son sac dans les étagères, et même de réserver une plage horaire pour manger à une table si vous êtes résidant d’une zone orange comme c’est le cas pour la station. La cafétéria offre un très bon service et il n’y a pas d’achalandage ou d’attente. Le personnel bourdonne à l’intérieur avec le lavage continuel des sites. Les clients se sentent en sécurité.

Vivement la normalité
Je dois vous avouer que j’ai hâte au retour de la normalité en station. J’ai hâte de pouvoir terminer ma journée de ski au 2e étage, dans le secteur pub, et d’y prendre une bière fraîche en regardant le feu de foyer. De chez-moi sur la rive-sud de Québec, c’est deux heures de route, mais ça vaut tellement la peine de s’y rendre. Bien sûr, les pistes sont belles, l’entretien des pistes est rigoureux et les employés s’assurent de vous faire passer un bon moment. C’est l’ensemble de l’œuvre qui rend le séjour si agréable. J’ai déjà hâte d’y retourner. Bonne fin de saison.

Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski