Cette saison, il aura fallu attendre 2021 pour que Sutton nous révèle sa vraie nature. Un peu farouche, elle peut s’avérer intimidante aux premiers abords, nous présentant son environnement boisé et pas toujours parfaitement damé. La station s’en sort bien avec la fabrication de neige, mais le charme opère mieux lorsque les parcours sinueux sont laissés au naturel, sans trop de travail humain. Qu’on soit débutant ou expérimenté, on peut enfin goûter à sa configuration atypique.

Mohawk
Youppe-Youppe

Prévoir d’avance sa sortie

Tout d’abord, si l’envie vous prend de skier à Sutton, il faut planifier. Lundi, des billets étaient disponibles à partir de jeudi seulement. On a remarqué fréquemment cette situation durant la période des fêtes. Bien qu’elle s’étire pour certains, d’autres tentent enfin d’en profiter plus calmement. Il vaut mieux prévoir un bon 72h d’avance pour faire l’achat. Cette période devrait vous donner aussi une très bonne idée de quoi aura l’air la météo, chose à ne pas négliger.

Une fois sur place, pour récupérer votre billet quotidien, vous serez chaleureusement accueilli. C’était le cas avant la pandémie, c’est encore plus ressenti présentement. Les employés sont souriants et en profitent pour nous remercier de porter le masque comme il se doit. On sent la volonté de viser sur le renforcement positif, on adore.

Que reste-t-il des 22-28 cm tombés depuis 7 jours ?

Les 15-19 cm reçus principalement samedi étaient attendus avec impatience. Cette bordée a permis d’ouvrir 10 pistes supplémentaires, ce qui nous amène à un total de 16.

Alouette

On y trouve un beau mélange de neige naturelle frivole, surtout dans la Caprice ou le Sous-bois II, qui est un incontournable.

Sous-bois II

Ce qui est plus incliné comme la Dynamique est évidemment découvert, mais plus bas, ça redevient amical.

Dynamique

Tous les efforts sont déployés présentement pour augmenter le domaine skiable. Les classiques manquants à l’appel comme Miracle, Sutton-Ik ou encore St-Bernard cognent à nos portes.

L’avantage d’apprendre à skier à Sutton

Est-ce le bon endroit pour apprendre ?

Même le plus aventureux des skieurs de Sutton serait tenté de répondre : « Ouf, découvrir ce sport à Sutton ? Il y a d’autres montagnes plus faciles ! »

La réponse est plutôt : oui, pour principalement trois raisons.

  1. Il y a amplement de pistes faciles pour développer ses habiletés. La « zone famille » est très isolée par rapport au reste de la montagne. Peu de skieurs de niveau supérieur s’y rendent, alors vous ne serez pas dérangé. Personne n’ira plus vite que vous à cet endroit.
  2. L’école dénombre plus de 100 moniteurs. Chacun y trouvera son maître.
  3. Après avoir monté quelques marches dans l’échelon, vous irez alors découvrir l’ampleur du domaine skiable. En tant que débutant, vous constaterez inévitablement des skieurs passer autour de vous dans les pistes intermédiaires par exemple. Il est évident qu’ils iront plus vite que vous. À n’en pas douter, ceux-ci sont en parfait contrôle de leur bulle. On remarque énormément de skieurs expérimentés à Sutton, ce qui contribue à l’ambiance de sécurité sur les pistes. Il n’est pas rare qu’on fasse la remarque : « wow, ça sait skier ici ».

Une leçon privée, un très bon investissement

Chaleureuse communauté

Mont SUTTON est une grande station et figure parmi les plus populaires au Québec. Elle est accessible pour tous, mais particulièrement ceux qui aiment les parcours accidentés. Ici, le damé n’est pas nécessairement roi.

Youppe-Youppe

Qu’à cela ne tienne, c’est un endroit parfait pour y découvrir le ski ou la planche à neige. La culture authentique qui y règne et l’esprit de petite communauté vous ferons sentir à la maison, même si la montagne demeure un impressionnant terrain de jeu hivernal.

Le jour où vous y serez à l’aise, vous aurez maîtrisé l’art de la glisse, peu importe où vous irez. Les provoquants sous-bois vous intrigueront suffisamment pour les découvrir. C’est alors qu’un bonheur inestimable s’emparera de vous.

Promenons-nous dans les bois…