VOS SPORTS:
Publication partenaire

Quel accueil au centre de plein air Kanasuta – 24 décembre 2017

Eh oui… quel bel accueil nous avons reçu à cette montagne située entre la frontière de l’Ontario et de Rouyn-Noranda!

Après environ 2h de route de Val-d’Or, nous sommes arrivés au centre vers 10h30 et déjà plusieurs amateurs étaient sur les pentes. Au premier coup d’œil, on peut remarquer que cette montagne possède de bonnes pentes et de très larges pistes. Il est aussi possible de remarquer le superbe chalet reconstruit suite à l’incendie de 2005. Un chalet avec une fenestration importante et très fonctionnel.

Aujourd’hui, comme les autres stations de la région, Kanasuta nous offre un nombre limité de piste, soit 4 sur 16 et aucun sous-bois. La station n’est pas ouverte encore en soirée et l’ouverture est prévue pour le 5 janvier. Elle propose 4 pistes pour le ski de soirée.

Nous avons donc profité de cette belle base ferme pour se faire plaisir. Lorsque j’ai vu la surface j’ai tout de suite opté pour mes skis de carving. Un bon ski de 66 mm au patin était l’outil idéal aujourd’hui. Kanasuta est une station complète avec de bons défis ! Aujourd’hui, la Boomerang était ouverte dans le bas, mais c’est avant tout la Kanasuta et la Moe’s qui m’ont permis un excellent carving. Quand les skis mordent en virage sur une surface ferme sans aucun dérapage et sans trop appuyer sur le ski extérieur… c’est bon signe !  Au visuel, l’on voyait de belles pistes avec de beaux défis mais que je n’ai malheureusement pas pu essayer puisqu’elles n’étaient pas ouvertes.

Le chalet et les conditions excellentes de mise à carre dans de superbes pistes larges ne sont pas les deux seuls éléments qui ont attiré mon attention. Je me dois de mentionner l’accueil du directeur de la station, M. Vanier, un passionné depuis longtemps de cette montagne et qui a occupé tous les postes de la station. Une personne comme lui, entourée d’une équipe dont chacun des membres a la montagne à cœur, est essentielle au bon fonctionnement. Nous avons longuement discuté de l’histoire et des projets futurs de la station.  Ce n’est que le début pour Kanasuta.

Que dire aussi de la magnifique vue que nous avons du haut de cette montagne.  Nous y voyons le Mont Chaudron que l’on ne peut vraiment pas manquer.  Il est situé de l’autre côté de la frontière Ontarienne qui a comme projet d’en faire une réserve de biodiversité pour être reliée avec le Mont Kanasuta.

Bref, nous avons beaucoup apprécié notre visite peux dire que le mont Kanasuta est une montagne qui mérite vraiment d’être visitée. Félicitation et bonne chance dans vos nouveaux projets !

Bon ski !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Harold Giguère
Cet enseignant en monde contemporain, économie et moniteur de ski est un passionné de la glisse bien affirmé: après les heures de classe, de préparation et de correction, il met son temps libre à profit pour dévaler les pistes de ski dans la région de Québec. Pédagogue, il aura toujours un conseil pour les skieurs qui le côtoient!