Grand soir de lancement en ce jeudi 13 décembre 2012. La brasserie la Korrigane était pleine à craquer de témoins venus célébrer ce grand jour. Les deux jeunes entrepreneurs, Maxime Bolduc et Alexandre Vézina voyaient leur rêve enfin se réaliser: la présentation au grand public du résultat d’un travail de longue haleine.

Maxime et Alexandre ont mis cinq longues années d’essais et de mise au point pour voir naître leurs créations. La soirée a commencé tout en douceur. Toutefois, les deux hommes étaient fébriles. Les skis étaient bien alignés sur un support, montrant seulement la base des skis. De nombreux curieux ne pouvaient s’empêcher de les retourner pour en voir le cosmétique, incapable d’attendre la présentation officielle.

J’ai rencontré sur place plusieurs visages connus. Je n’étais pas surpris d’y voir Johanne La Roche, une adepte du Télémark et passionnée du ski, présente avec des amis. Les skis enfin retournés, Maxime et Alexandre sont venus faire la présentation de leurs derniers bébés. La salle un peu bruyante ne nous a malheureusement pas permis de bien entendre ces derniers nous raconter leur aventure et la présentation des skis. En entrevue plus tard Maxime m’a confirmé avoir eu selon ses mots « de bons prospects » intéressés au nouveau produit québécois de haute gamme.

Les modèles Ascension 102 ont trois versions, une version souple en rouge ou bleu, une version à flexibilité moyenne au fini bois naturel et une version rigide de couleur noire. La version rigide est renforcée de carbone. Ils ont une spatule rehaussée « Early rise tip » afin de mieux flotter en poudreuse sans toutefois avoir un « rocker ».

Alexandre me vantait la facilité des skis a rebondir en neige profonde. Les skis sont très beaux et la finition est impeccable. Les trois modèles sont livrés en trois grandeurs, 165, 175 et 185 cm. En expemple, le 175 cm a un profil de 134-102-121. Toutes les grandeurs ont 102 au patin, de là leur nom, mais spatules et talons sont différents selon la grandeur.

Les concepteurs visent le marché du « backcountry », du hors piste et du télémark avec leurs skis mais m’ont quand même vanté la qualité du ski en station. Les skis sont livrés sans fixation, laissant le choix aux aventuriers du modèle qu’ils préfèrent.

Je ne saurais vous parler des performances pour plusieurs raisons. La première, je ne suis pas un grimpeur sur peaux de phoque de nature et je n’ai pas encore eu la chance d’aller skier dans les Chic-Chocs, où d’ailleurs l’auberge des Chic-Chocs (SEPAQ) va offrir aux clients de skier sur le produit. L’auberge a fait l’acquisition d’une flotte toute neuve du produit Xalibu, au grand plaisir de nos deux aventuriers/hommes d’affaires.

Les skis sont fabriqués à Rimouski chez Utopie Snowboards Mfg et c’est Alexandre qui supervise la fabrication. La compagnie prévoit vendre plus d’une cinquantaine de paires de skis sur leur boutique en ligne au www.xalibuskis.com Pour l’instant il s’agit du seul endroit où se procurer le produit québécois. Le délai de livraison est de cinq jours et les skis sont livrés par Poste Canada. Les prix varient selon le modèle entre 800$ et 950$ plus livraison.

Xalibu Skis Conception prévoit avoir quelques démos d’ici peu et va nous communiquer l’endroit où il sera possible de les essayer. Je connais quelques uns de nos mordus sur le forum qui aimeraient bien les chausser sous leurs bottes. A ceux qui croient reconnaître nos aventuriers, Alexandre a donné dans le kayak de mer à Bergeronne l’été et Maxime travaille toujours chez Mountain Equipment Coop au centre ville de Québec. Nous souhaitons la meilleure des chances à nos deux entrepreneurs passionnés et espérons pouvoir vous en parler plus longuement après en avoir fait l’essai.