La meilleure publicité pour les stations de ski demeure, de loin, une chute de neige là où est leur clientèle, essentiellement en ville. La semaine dernière, alors que les scénarios semblaient être pessimistes pour la région de Montréal, c’est finalement une bonne chute de neige qui a frappé la métropole et ainsi que les régions plus au nord. Le résultat a donc été très positif pour les stations de ski qui ont eu cette fin de semaine parmi les journées les plus achalandées de l’hiver, la météo clémente digne bien plus du mois de février et même mars aidant grandement à l’agrément avec un mercure autour de -5 sans aucun vent et sous un soleil radieux.

Val Saint-Côme aujourd’hui offrait 32 pistes ouvertes dont la vaste majorité des sous-bois, grâce à cette base naturelle qui permettait relativement d’y aller sans crainte sauf dans les pistes les plus fréquentées. On pouvait y emprunter quelques lignes plus agressives et sauter quelques caps de roche comme dans les sous-bois 342, Caps et Coulée.

Éric sautant le cap de roche du sous-bois 342.
Un cap de roche dans le sous-bois les Caps. Notez la zone d’atterrissage bien molle.

Ici aussi, quand vous voyez ce panneau annonçant des conditions minimales, c’est souvent le signe que les meilleures conditions dans les pistes à enneigement naturel y sont!

Les sous-bois les moins accessibles demeurent toujours les secrets les mieux gardés. Le sous-bois les Cèdres en est un justement! La couverture y était excellente.

Du côté des pistes damées, la nuit dernière à -15 a permis de compacter la neige nouvelle, de sorte que le terrain était recouvert d’une base de neige nouvelle damée, mélangée avec la neige fabriquée du dessous, une surface qui permettait aux skis de bien mordre en virage en y allant en accotant pleinement. Les conditions étaient cependant meilleures le matin, vu le flot de skieurs et la présence de petits amoncellements de neige en après-midi. Rien de dramatique évidemment, comme vous pouvez voir votre humble zoneskieur en action avec des skis court rayon:

Le haut de la Geneviève Simard.
Milieu de la Geneviève Simard.

Évidemment, l’orientation de la montagne aide à garder la vaste majorité des pistes ensoleillées jusque tard en après-midi. Malgré l’achalandage de modéré à élevé, il était possible d’enchaîner les descentes en utilisant les télésièges triples et celui du Mille Pieds, beaucoup moins achalandés.

Piste Cascades vers 15h toujours en très bon état.

La station semble avoir fini ou à peu près fini son plan d’enneigement. Les dameuses étaient en opération d’ailleurs une bonne partie de l’après-midi dans les pistes Cascades (bas), Point de mire et même du côté de la Nicolas Fontaine pour préparer les sauts à ski. L’ouverture de plusieurs pistes damées est donc à prévoir dans un avenir très rapproché.

Bas de la Cascades.

Fait surprenant encore une fois, le haut de l’Avalanche, renommé « le Pitch » ne semble pas avoir été enneigé encore une fois cette année. La ligne de canons à neige semble même avoir été enlevée carrément. Espérons que la station ne lui réserve pas le même sort que la défunte Pins Rouges…

La station sera l’hôte d’une épreuve de la coupe du monde de ski acrobatique les 27 et 28 janvier et les épreuves seront présentées en soirée. L’accès au site est même gratuit.

Bon ski!

Article précédentLe Relais un vendredi 13, En mode hiver, enfin !
Article suivantDécouvrir la randonnée alpine: des événements pour vous dégourdir les jambes
En ski, Julien est un adepte de la doctrine « avoir le bon outil pour faire la bonne job »; il est donc l'heureux propriétaire d'une quincaillerie assez élaborée de paires de ski. Il ne sort jamais sans traîner au moins deux paires de skis, histoire de viser toujours le ski parfait pour toute condition donnée, y compris les imprévus!