Qu’on le veuille ou non, l’hiver est à nos portes. Si l’on ne veut pas se faire prendre comme la cigale de la fable, il est temps de commencer, si ce n’est pas déjà fait, à organiser les activités de la saison de ski. Dans cette grande planification, voici une question qui revient dans la plupart des familles d’amateurs de sport en montage : inscrit-on les enfants à un cours de ski ou de planche, oui ou non ? Nous vous présentons ici 10 raisons pour inscrire votre enfant à un cours de glisse.

1. L’obligation

« Il fait froid, j’ai pas envie, je veux rester en ville… » Non, on ne peut pas, on a un cours à la montagne! On s’habille, on entre dans l’auto et on y va. Ça oblige à sortir de sous la couette, faire du sport et respirer le grand air.

2. Les copains

Il s’y fera des copains de son âge et du même niveau de ski. En plus de s’amuser durant le cours, cette amitié peut déborder dans le reste de la journée. Skier avec des amis ajoute beaucoup de plaisir au sport.

3. Le sentiment d’appartenance

De semaine en semaine, l’envie de retrouver les copains de la montagne s’amplifie, le sentiment d’appartenance au sport et à la montagne se développe.

4. L’effet de groupe

Pratiquer un sport en groupe est stimulant. Les performances des autres provoquent un effet d’entraînement. L’enfant progressera beaucoup plus rapidement.

5. La confiance

Apprendre la bonne technique augmente la confiance en ses capacités.

6. La patience parentale

Si vous prenez la responsabilité de faire évoluer la technique de votre enfant, nous vous souhaitons bonne chance! Il s’opposera, négociera et vous fera perdre patience. Le moniteur est jeune, cool et a le très grand avantage de ne pas être son parent. L’enfant désirant naturellement se faire aimer ne le défiera jamais autant que vous qui avez succombé au jour de sa naissance à l’amour inconditionnel. En donnant cette responsabilité au moniteur, vous évitez toute cette confrontation inutile. Votre patience sera ainsi maintenue à un niveau agréable dans le cadre d’une activité familiale. On va à la montagne pour stimuler le plaisir, pas l’impatience et l’agressivité!

7. Le changement de routine

Le moniteur fait explorer toutes sortes de pistes, même celle où votre enfant ne veut jamais aller avec vous. Après un seul essai avec les copains, il ne voudra descendre que la piste que vous aviez proposée 1000 fois et qu’il n’avait jamais voulu faire.

8. La sécurité

L’enfant apprend des trucs dans un cadre supervisé, ce qui diminue le risque de blessures éventuelles.

9. Le niveau de ski des parents

Pendant que votre enfant s’amuse avec les copains, vous pouvez dévaler les pistes extrêmes. Sans inquiétude. Double diamants, cap de roche, amenez-en, c’est pas de l’onguent. Vous reprendrez le rythme familial après le cours du petit.

10. La quiétude

Pour les parents qui préfèrent le ski de chalet, vous pourrez prendre un café durant le cours de votre enfant où il s’amuse dans un cadre sécuritaire. Chaud. Tranquille. En discuter avec d’autres adultes. Ou en lisant un livre. En paix.

Notre palmarès a piqué votre curiosité? Lisez davantage sur le sujet dans la section « Apprentissage » du Mag!