VOS SPORTS:
Publication partenaire

Les cours de ski: comment s’y retrouver?

7 octobre 2011 | Chronique, par Alexandre C. Marcoux
Photo Geneviève Larivière

Déjà l’arrivée de l’automne, les préparations pour l’hiver suivront bientôt. Plusieurs réflexions peuvent venir aux amateurs de glisse à ce temps de l’année où les journées raccourcissent et les nuits sont de plus en plus froides, frôlant ou atteignant le point de congélation. 

Lorsque vous êtes fous de la glisse et parents à la fois, des questions supplémentaires peuvent survenir. Dans ce sens, des parents qui adorent leur sport hivernal sans toutefois avoir une connaissance de l’enseignement des aptitudes du ski/snowboard intermédiaire et avancé seront probablement rapidement dans une impasse. Est-ce que mon enfant évoluera en ski ou en planche à travers des cours privés, des cours de groupes, ou dans le club de compétition cette année ?! 

Bien sûr, Christophe Deschamps est l’auteur de deux chroniques très intéressantes parues lors de la première édition du Mag; Skier avec un enfant, génie ou folie ? et Conseils paternels. Toutefois, vous comprendrez que le présent article se veut comme une sorte de complément, lorsque l’iniski et l’inisurf sera une étape du passé. Ainsi, voici un bref aperçu des avantages et désavantages des différentes formes d’apprentissage.

Tout d’abord, allons-y avec les cours privés et les cours de groupes. Que ce soit en planche ou en ski, la formule des cours privés ou de groupe est la plus connue des amateurs de glisse. L’objectif premier des écoles de glisse (de neige, de ski, etc.) est bien sûr le développement de compétences techniques dans son sport de glisse favori. Toutefois, la notion de plaisir, de sécurité, d’une meilleure connaissance de la montagne, sont des buts visés par l’ensemble des monitrices et moniteurs. Ces derniers sont certifiés par l’Alliance des moniteurs de ski du Canada ou par l’Association canadienne des moniteurs de surf (ACMS) indépendamment de leur sport de prédilection.

Dans une toute autre façon de voir les choses, il y a l’inscription des enfants dans un club de compétition de ski. Par exemple, l’objectif du club de compétition est premièrement de former de jeunes skieuses et skieurs pour la compétition par l’entraînement. Durant ces entraînements, les techniques de bases pourront être perfectionnées mais l’initiation aux tracés et aux courses ainsi que l’amélioration des techniques de compétitions sont plus souvent abordées. Les entraîneuses et entraîneurs sont quant à eux, certifiés par la  Fédération des entraîneurs de ski du Canada (FESC). 

Voilà un petit tableau rassemblant quelques avantages et inconvénients des trois différentes formes de cours auxquels vous pourriez inscrire votre ou vos enfants cet hiver.

Cours privés:

Avantages

  • Flexibilité de l’horaire; possibilité de prendre un cours au moment désiré;
  • Apprentissages personnalisés selon vos besoins;
  • Facilite les interactions avec la monitrice ou le moniteur et permet de mieux comprendre les rétroactions, ce qui peut accélérer le rythme d’apprentissage.

Inconvénients

  • Coûts plus élevés par session
  • L’enfant ne crée pas de contact avec des jeunes de son âge et cela peut amenuiser les occasions de créer un sentiment d’appartenance à la montagne
  • N’implique pas toujours un suivi de la même monitrice ou du même moniteur

Cours de groupes:

Avantages

  • Temps investi relativement court; habituellement de 8-10 sessions hebdomadaires d’une durée moyenne d’une heure et demie (horaire moyennement flexible);
  • Classification des élèves normalement selon le niveau et l’âge;
  • Permet le développement d’habiletés de glisse plus techniques, axées sur des compétences plus polyvalentes et sur plusieurs terrains différents;
  • Certification reçue en fin d’année si évaluation réussie (souvent sous forme de fête) ce qui permet au jeune et à sa famille de mieux visualiser à quelle étape il se situe.

Inconvénients

  • Apprentissages un peu moins personnalisés et plus universalisés
  • Ne permet pas toujours d’amener tous les jeunes à se dépasser alors que chacun d’eux n’ont pas le même rythme d’apprentissage
  • Les cours peuvent paraître plus longs pour les élèves alors qu’ils doivent attendre après chacun lors des exercices ou des évaluations

Cours de compétition:

Avantages

  • Bel esprit d’équipe dans les clubs de compétition, chez les parents et les enfants;
  • Participer à des compétitions et vivre un certain stress quant à la performance;
  • Apprendre à se dépasser continuellement, à chercher l’amélioration de ses capacités;
  • Apprendre à s’entraîner dans un groupe de jeunes de son âge;
  • Avoir un sentiment fort d’appartenance envers sa montagne de ski préférée.

Inconvénients

  • Temps investi très important; samedi-dimanche pendant presque toute la saison
  • Coûts d’inscription plus élevés
  • Demande l’implication des parents dans des activités de bénévolat dans l’organisation des courses ce qui monopolise quelques journées de glisse durant l’hiver
  • Apprentissage un peu moins personnalisé
  • Développement d’habiletés axées davantage sur la course, le tracé de compétition

Pour conclure, sachez que les informations données ici ont été traitées par l’auteur et sont générales. Vos stations régionales préférées sauront mieux vous renseigner sur la manière dont sont coordonnés leurs cours. Par contre, gardez en tête qu’il est important de prendre en considération les caractéristiques de son enfant (ses besoins, sa personnalité, ses aptitudes, etc.) et les conditions des parents (temps et argent à investir, présence ou non en montagne, nomade ou sédentaire, etc,) avant de prendre une décision. Pour vous aider à comprendre le processus d’un athlète de compétition, je vous suggère de voir ce très intéressant schéma, créé par Ski Québec Alpin. Néanmoins, il faut se souvenir que le sport de glisse doit être une activité plaisante et harmonieuse pour toute la famille.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Alexandre Marcoux
Fasciné de manière égale par l'être humain et le ski, Alexandre prend grand plaisir à analyser l'Homme dans tous ses états -surtout dans les sous-bois!