Publication partenaire

Conseils: skier avec un enfant, génie ou folie ?

30 septembre 2010 | Chronique, par Christophe Deschamps
Photo Christophe Deschamps

Ça y est ! Vous vous réveillez un matin en vous disant « il est temps de mettre le petit sur les planches ! » Bonne idée. Pour ce faire, nul besoin de suivre un guide de survie, néanmoins, plusieurs choses sont à prendre en considération pour bien planifier vos déplacements et réussir vos expériences…

Comment et par quoi commencer ?

L’équipement :

Comme pour un adulte, une séance d’essayage est de mise dans un magasin spécialisé. Présentement, dans la région de Montréal, les magasins Oberson ont un éventail très complet pour les petits. N’hésitez pas à demander des conseils. Il existe 2 manières de s’équiper, soient l’achat-rachat et la location. Le prix des deux options est assez similaire sur 2 ans. L’achat coute 150$ pour des skis + bottes alors que la location vous en coûtera 80$ pour la saison pour le même kit. Vous pouvez acheter de l’équipement usagé, c’est aussi très avantageux.
argent_skifamille_casqueLes skis dureront de 2 à 3 saisons. Les bottes quant à elles seront à changer à chaque saison dans la majorité des cas. Ne visez pas de l’équipement trop grand dans l’espoir de l’utiliser plus longtemps car vous jouerez à coup sûr sur le confort et la sécurité de votre enfant pour y arriver…

N’oubliez pas l’achat d’un casque. Vous trouverez dans les magasins des casques thématiques aux couleurs du héros préféré de votre enfant qu’il portera avec fierté.

La montagne :

Le plus important pour vous en tant que parent est de mettre de côté toute source de frustration possible mais comme toujours, la patience est de mise. Ne perdez de vue aucun élément: attente aux caisses/billetteries, stationnement éloigné, type de remontée disponible dans la pente école, prix du billet de remontée pour les enfants… Tous ces critères sont à considérer pour une expérience réussie.

Maintenant, quelques conseils :

* Évitez les stations qui font payer le billet de ski pour un enfant de moins de 5 ans. À cet âge, le prix du billet peut devenir une véritable fraude si votre petit décide de ne pas faire plus d’une descente.

* Choisissez une station qui offre un service de garde. Ça vous assurera un répit et vous pourrez faire quelques descentes pendant que votre enfant s’amuse avec d’autres enfants.argent_skifamille_facile

* Évitez les stations dont la seule remontée de surface est un téléski. Ce type de remontée est très exigeant pour les jambes des parents lorsqu’il s’agit de remonter avec un enfant. Les tapis magiques ou télésièges sont beaucoup plus adaptés.

* Rendez-vous tôt en montagne afin d’éviter d’être stationné trop loin du chalet de la station.

* Allez luncher avant la masse des gens : vous éviterez l’engorgement aux caisses, le manque de place et les frustrations subséquentes.

* Prévoyez « plus que moins » : barres tendres, fruits, jus, mouchoirs, mitaines, gants, couches… ne vous faites pas prendre au dépourvu !

Quand et par quoi commencer ?

argent_skifamille_harnaisGénéralement, un enfant est en mesure de skier vers l’âge de 3 ans. Lorsqu’il est bien à l’aise sur ses jambes et qu’il court partout facilement, il est prêt à monter sur des planches.

Ensuite, une fois que votre bambin est à l’aise dans ses descentes, vous pourrez lui faire goûter la glisse en le laissant descendre seul sur de courtes distances. Il est conseillé de ne pas abuser du harnais afin que votre enfant ne s’habitue pas trop à se faire guider sans effort. Donnez-lui le gout d’aller plus loin… mais par lui-même !

Laissez votre enfant aller à son rythme. L’apprentissage de la glisse demande un équilibre tout particulier qu’il lui faudra apprendre à maitriser. Il faut être patient et il ne sera pas rare qu’une session de ski ne dure que quelques minutes seulement les premières fois. Respectez ses limites et faites en sorte que son expérience lui donne le goût de revenir et de persévérer.

Les cours :

argent_skifamille_coursavalancheC’est l’idéal lorsque votre enfant peut faire une heure de ski sans décrocher. Ma fille a passé une heure l’an dernier à 2 ans et demi au Mont Avalanche avec un moniteur. Le tout s’est bien passé et elle a appris à se tenir plus en équilibre, elle est maintenant beaucoup plus en confiance sur ses skis. À cet âge, il faut une patience sans fin et le plus de répétition possible. L’enfant comprend comment tourner en général au bout de 3 ou 4 leçons de ski, ensuite, les progrès se font rapidement, mais il faut être persévérant !argent_skifamille_coursmds

Qui sait, dans quelques années, le ski deviendra une sortie familiale incontournable, peut-être même que vos enfants vous dépasseront… Cela arrive plus vite que l’on pense et bien qu’il soit difficile au départ d’initier un tout petit, les sorties sont de plus en plus faciles à programmer avec le temps.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Christophe Deschamps

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz