VOS SPORTS:
Publication partenaire

Baie James 04 – Mont Atikut

Le mont Atikut était situé à Caniapiscau, l’endroit le plus éloigné à la Baie James. On y a construit un barrage de déviation, de sorte que le village et les 5 campements ont été fermés quand la construction a été terminée. Le mot Atikut est un mot du dialecte nascapi et il veut dire caribou. En 1978, j’ai été deux fois à Caniapiscau, mais sans jamais pouvoir skier, ce que je regrette encore même après toutes ces années. On n’ouvrait pas la station s’il faisait -30 C ou moins. Ici aussi, le chalet était au sommet de la station.

La photo principale est de Caniapiscau et date de l’hiver 1978 et montre un paysage classique de la Baie James, une région dans l’ensemble sans beaucoup d’endroits pour faire du ski alpin. Les meilleurs endroits étaient le long des rivières, sur le principe du Massif, mais en beaucoup plus petit.

Un T-Bar donnait accès à 3 pistes pas très difficiles. Le dénivelé était de plus de 90 mètres. Il y avait une école de ski et on pouvait y louer de l’équipement.

Photo de personnes qui travaillaient à la station de ski.

Il n’était pas rare pour des skieurs de la Baie James de participer à des compétitions ailleurs au Québec, comme ces 2 jeunes de Caniapiscau qui ont gagné des médailles aux Jeux du Nord-Ouest québécois.

Durant un carnaval, on a fait venir des skieurs acrobatiques de calibre international pour qu’ils donnent une démonstration de leur talent.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Poulin
Skieur depuis plus de 50 ans, il a toujours aimé découvrir de nouvelles stations, ayant skié dans plus de 100 stations au Québec, dans l’Ouest canadien et en Nouvelle-Angleterre. Aujourd’hui, il préfère descendre en ligne de pente les pistes damées, mais il ne dira pas non à un peu de poudreuse!